Archive | septembre 2014

Se salir les mains pour la bonne cause

 

000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000chien-tombe-mare-goudron-sauvetage

 

Ce chien est tombé dans du goudron chaud qui durcissait et il fallait faire vite pour le sauver car en séchant cela l’étouffait.

Des huiles essentielles ont été utilisées pour le débarrasser de cette armure et ces soins ont duré plus de trois heures.

 la vidéo ci-dessous :

http://www.spi0n.com/sauvetage-chien-goudron/

Publicités

La légende de la coccinelle.

000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000th (1)

 

Les coccinelles sont appelées familièrement «les bêtes à bon Dieu». Ce surnom est tiré d’une légende remontant au Xe siècle.

 

Condamné à mort pour un meurtre commis à Paris, un homme, qui clamait son innocence, a dû son salut à la présence du petit insecte.

En effet, le jour de son exécution publique, le condamné devait avoir la tête tranchée. Mais une coccinelle se posa sur son cou.

 

Le bourreau tenta de l’enlever  mais le coléoptère revint à plusieurs reprises se placer au même endroit. Le roi Robert II (972-1031) y vit alors une intervention divine et décida de gracier l’homme.

 

Quelques jours plus tard, le vrai meurtrier fut retrouvé. Cette histoire s’est très vite répandue et la coccinelle fut dès lors considérée comme un porte-bonheur qu’il ne fallait pas écraser.

 

Tout n’est pas beau à Puerto-Rico

 

0000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000089cb7bf5e9d5aedd171d5abf852dde7b1b

‘Dead Dog Beach’ : Poignantes photos de chiens abandonnés sur une plage de Puerto Rico et une association a été créée pour leur venir en aide.

 

00000000000000000000000000000000000000000000000000000000a0c1b13f3cbcea9c1847fc4fd4db88f81b

le lien ci-dessous :

https://www.kingpet.fr/blog/culture/1412011434-Dead-Dog-Beach-Poignantes-photos-de-chiens-abandonnes-sur-une-plage-de-Puerto-Rico/?utm_source=fb_fan_page&utm_medium=post&utm_content=1412011434&utm_campaign=article

 

Un chat nommé « Crado »

000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000cradofb

Crado n’est plus, il était chassé de partout et pourtant revenait sans cesse vers les hommes en quête de caresses.

Sa vie n’a été que faim, soif, solitude et un jour, ses souffrances ont dépassé toutes les précédentes et pour la première fois, une personne l’a vu, l’a pris dans ses bras et lui a donné quelques instants d’amour.

C’est là qu’il est mort….. en ronronnant, la seule chose qu’il savait si bien faire.

le lien ci-dessous :

http://bridoz.com/crado-le-chat/

de bonnes nouvelles de « PETA »

 

 

NOUVELLES IMPORTANTES

Aidez les animaux torturés dans les laboratoires

Aidez à faire en sorte qu’Air France ne transporte plus de singes vers leur mort !

Les cirques en 60 secondes. Regardez et partagez !

0000000000000000000000000000000000000000000000000000peta sultan670x377-france-10

Avec l’aide de personnes compatissantes comme vous du monde entier, d’immenses victoires ont été gagnées contre le commerce international des peaux.

Un nombre grandissant de créateurs, d’enseignes et de consommateurs rejettent la fourrure et aident à empêcher une mort douloureuse pour des milliers de lapins, renards, chiens, chats et d’autres animaux, mais ce n’est pas tout. Nous avons aussi levé le voile sur les abus subis par les animaux pour la laine, les peaux et les plumes, afin que les gens puissent voir que les choix qu’ils font sont essentiels pour arrêter la cruauté envers les animaux.

Laissez-moi commencer par la fourrure. Des séquences filmées en caméra cachée par PETA US et PETA Asie ont révélé que des animaux d’élevages intensifs souffraient d’un tel désespoir dû à un enfermement sur le long terme, qu’ils tournent en rond, mâchent les barres de leurs petites cages et rongent même leurs propres corps à cause du stress de ne pouvoir s’échapper de leur prison. Une partie des animaux succombent de stress, de maladies ou des parasites que l’on trouve couramment dans ces endroits sordides. D’autres affrontent une mort douloureuse en se faisant électrocuter ou tuer par d’autres cruelles méthodes. Nous avons démontré sans équivoque que c’est une industrie qui se soucie seulement de préserver la peau des animaux, et non de leur bien-être.

Je suis heureuse de vous dire aujourd’hui que 420 chinchillas ont été épargnés de ce cauchemar, grâce à un tout nouveau type de sauvetage réalisé par PETA US. Chacun de ces merveilleux petits animaux ont survécu à une vie solitaire dans un ranch de Californie et élevage de fourrure et sont aujourd’hui candidats à l’adoption.

Ces chinchillas ont été privés de soins vétérinaires même pour des fractures osseuses. Il était prévu qu’ils subissent une électrocution douloureuse avant que leur fourrure serve à faire des vestes, chapeaux, écharpes, plaids, et autres articles en fourrure de chinchilla vendus sur internet ou en magasin.

Avant ce magnifique sauvetage, le ranch (qui a dû fermer définitivement après avoir été racheté par un accord d’achat d’animaux conclu avec PETA US) a pendant des années eu une activité d’élevage d’animaux de compagnie, alors même qu’ils tuaient et dépeçaient des chinchillas et vendaient leurs peaux en riant de la tromperie. La vidéo et les photos des coulisses de cet établissement qui ont été prises par PETA US documentent que les chinchillas étaient confinés dans de minuscules cages en métal où il était impossible pour ces animaux actifs de grimper, creuser, et faire quasiment aucun autre comportement naturel. Dans de nombreux élevages, l’établissement employait une méthode d’abattage barbare : l’électrocution « de l’oreille aux orteils ». Une électrode était accrochée à l’oreille du chinchilla et une autre à une patte, et l’appareil était branché au mur, causant à l’animal complètement conscient toute la douleur d’une véritable crise cardiaque.

Le sauvetage, qui a reçu une large couverture médiatique et qui a ouvert les yeux de beaucoup de personnes sur ce qu’est le commerce de la fourrure, est la toute dernière victoire obtenue grâce aux efforts de PETA et de nos affiliées internationales pour exposer et stopper les atrocités de l’industrie des peaux et pour sauver des vies animales.

Le mois dernier, PETA US a publié un document vidéo révélant comment les moutons sont traités dans l’industrie de la laine. Le reportage perturbant tourné en caméra caché a montré des moutons apeurés se faire mutiler, recevoir des coups de poing, se faire piquer les yeux et trainer par une patte par les employés de l’industrie lainière, et même se faire tuer par un employé qui a un excès de colère. Cette enquête a fait des vagues dans le monde entier et a été une révélation pour de nombreux consommateurs qui n’avaient pas la moindre idée des abus infligés aux moutons pour leur laine.

Avant cela, nous avions diffusé des images qu’il a été difficile de tourner, montrant comment les employés des fermes d’angora arrachent violemment les poils du corps des lapins. Un enquêteur clandestin de PETA Asie a visité une dizaine d’élevages de lapins angora en Chine, qui fournit 90 pour cent de l’angora du monde, et a vu des lapins hurler de douleur tandis qu’ils se faisaient attraper et arracher les poils à vif. Suite à ce documentaire puissant, de nombreuses enseignes bien implantées comme H&M, Calvin Klein, Mango et Tommy Hilfiger, ont été convaincues de retirer de leurs rayons les produits fabriqués à partir de la souffrance de lapins angora.

Merci de tout ce que vous faites pour soutenir notre travail vital et pour stopper la souffrance des animaux qui sont exploités pour leur peau.

Sincèrement vôtre,

Ingrid E Newkirk
Fondatrice

Le changement est en marche, continuons d’agir pour les sans-voix

000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000001011812_593546534087779_2119287902498688818_n

Cela prendra encore beaucoup de temps pour que notre but soit atteint car  il y a ceux :

000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000élevage int.

-que nous dérangeons dans leurs activités lucratives,

– qui ne feront jamais rien car ce n’est pas dans leur habitude d’agir,

– qui prétendent aimer les animaux mais qui n’ont pas le temps de le prouver,

– qui pleurent toutes les larmes de leur corps pour les deux ou  quatre pattes mais ne font rien d’autre,

-qui prétendent  aimer mais ne savent pas le faire,

000000000000000000000000000000000000000000000corrida459891-sg203931

-qui veulent nous faire croire que certaines tueries sont de l’art

Mais un jour viendra où nous serons beaucoup plus nombreux. Nous arriverons alors :

– à faire entendre notre voix,

– à inverser les tendances,

0000000000000000000000000000000000000000000000000000végétarismeth (1)

– à convaincre que manger de la viande c’est participer aux massacres existants,

– que ne pas stériliser c’est être responsable du malheur de tous les animaux errants ou abandonnés ,

-qu’adopter dans une animalerie c’est encourager les trafics  dont seuls, les gens sans conscience profitent.

000000000000000000000000000000000000000000000000000animalerieth (1)

C’est pour toutes ces raisons qu’il ne faut rien lâcher, qu’il ne faut pas désespérer d’arriver un jour à renverser la vapeur.

000000000000000000000000000000000000000000000000000000pour les sans voix1655903_242479552598183_632791308_n

 Nous ne le verrons peut-être pas mais c’est en continuant, quoi qu’il arrive, à lutter que nous représenterons une force que personne ne pourra ignorer car nous sommes la voix des « sans voix »  – Yaël

000000000000000000000000000000000000000000000000000pour les sans voix1488122_279837402195731_1839437817527601598_n

 

L’éléphant d’Afrique est en danger

0000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000th (1)

A cause des braconniers qui empoisonnent pour prélever les défenses d’ivoire, cet éléphant à bien failli mourir.

Heureusement, des  secouristes ont été prévenus et ont tout tenté pour le sauver.

Sans leur aide, cet animal aurait pu agoniser des jours ou des semaines car tout dépend de l’emplacement où la flèche a été tirée et de la fraîcheur du poison.

le lien ci-dessous :

http://www.tropcute.com/un-elephant-empoisonne-par-une-fleche-mourrait-petit-feu-mais-ces-gens-ont-tout-fait-pour-le-sauver/2014/09/13557