Il y a trois ans, il était prisonnier d’IKEA

000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000012342445_807916032670680_3893170635851664856_n

Trois ans plus tard, le petit singe « d’Ikéa » profite enfin de la vie qu’il a toujours mérité

Il y a trois ans, l’histoire de ce petit singe avait fait le tour du Web. Darwin, petit macaque domestiqué, avait été aperçu se promenant seul dans un magasin Ikéa de Toronto, au Canada, emmitouflé dans un manteau.

Des clients très surpris avaient alors photographié le singe et l’image dérangeante avait enflammé les réseaux sociaux.

Le macaque japonais avait été élevé illégalement par une famille de Canadiens peu soucieux de lui offrir une vie qui réponde à ses besoins. Darwin avait alors été saisi et envoyer au sanctuaire Story Book Farm Primate dans l’Ontario, toujours au Canada.

Mais à son arrivée, le petit singe n’a pas pu se faire accepter par les autres primates, trop habitués à la vie avec les humains et incapables de se débrouiller par lui-même.

0000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000012369072_807916129337337_2402881854859169856_n

Lentement, Darwin a tout de même su remonter la pente et apprendre les codes de sa nouvelle vie. Tous ses traumatismes se sont peu à peu atténués, et les soigneurs l’ont vu regagner confiance en lui.

Récemment, les volontaires du refuges ont annoncé qu’il était fin prêt à rejoindre un petit groupe de macaques. Une victoire pour Darwin !
Daina Liepa, qui travaille au sanctuaire, à expliqué au magazine Vice :

Nous souhaitons le présenter à deux macaques femelles, Cody et Puglsey. On espère qu’ils vont bien s’entendre pour que leurs enclos respectifs puissent être reliés entre eux, et au besoin, les portes coulissantes nous permettront de les séparer.

Rien n’était gagné pour Darwin. Et son histoire nous rappelle à quel point l’inconscience de certaines personnes peut détruire la vie d’animaux innocents. Ce petit macaque a eu de la chance, sans cette photo virale, personne ne l’aurait retiré à sa famille humaine qui l’enchaînait à une existence qui ne lui correspondait pas.

Les singes, comme toutes les espèces sauvages, ne sont pas des animaux de compagnie. Le vétérinaire Kevin Wright a d’ailleurs rappelé dans les colonnes du National Geographic:

Si vous essayez d’en faire des animaux domestiques, vous créerez un animal mentalement déséquilibré dans 99,9% des cas. L’animal ne pourra jamais retrouver son milieu naturel. Et ne pourra jamais réussir à s’entendre avec ses congénères. Et la plupart du temps, il développera des troubles du comportement auto-destructeurs.

Source : Holidogtimes.

*Luce

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s