Des loisirs inadmissibles

 

 

Chasse et Pêche : le plaisir de tuer

La chasse et la pêche sont des passe-temps violents et cruels qui banalisent l’acte de tuer.

Ils ne répondent plus à aucune nécessité alimentaire dans nos sociétés modernes et n’existent plus qu’en tant que loisirs.

Quant à leur rôle écologique, la gestion des équilibres naturels dont les chasseurs se prétendent les gardiens serait infiniment mieux assurée si on laissait les prédateurs naturels, loups, lynx, renards ou martres, reprendre leur place au sein de la chaîne alimentaire dans des espaces naturels préservés.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s