Animaux mes frères,

 0000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000012662432_1575069376137205_2525812622065113525_n

Animaux, mes frères
Tu m’as demandé pourquoi je ne mangeais pas de viande…
Ecoute ce que j’ai à te dire : Je refuse de manger des animaux parce que je ne peux pas me nourrir de la souffrance et de la mort d’autres créatures.
Je refuse de faire ça, car j’ai moi-même tellement souffert que je peux ressentir les douleurs des autres en me rappelant de mes propres douleurs. Je me sens heureux, personne ne me persécute ; pourquoi devrais-je persécuter les autres ou faire en sorte qu’ils soient persécutés ?
Je me sens heureux, je ne suis pas prisonnier, je suis libre ; pourquoi devrais-je contribuer à faire les autres créatures prisonnières ?
Je me sens heureux, personne ne me nuit ; pourquoi devrais-je nuire aux autres créatures, ou faire en sorte qu’on leur nuise ?
Je me sens heureux, personne ne me blesse, personne ne me tue ; pourquoi devrais-je blesser ou tuer d’autres créatures, ou faire en sorte qu’elles soient blessées ou tuées pour mon plaisir et ma commodité ?
N’est-ce pas simplement naturel que je n’inflige pas aux autres créatures les mêmes choses qui, je l’espère, ne me seront jamais infligées ?
Ne serais-ce pas injuste de faire de telles choses pour nulle autre raison que d’apprécier un insignifiant plaisir physique aux détriment de la douleur des autres, de la mort des autres ?

– Edgar Kupfer-Koberwitz (prisonnier de Dachau)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s