L’amour ne s’explique pas, il se vit

Lorsque l’on met le doigt dans l’engrenage de la protection animale, très vite, le bras y passe et puis le corps tout entier, quant au coeur, lui, cela fait longtemps qu’il est au centre des émotions les plus intenses.

Delphine est venue à Pyrgos et à son retour en France, elle ne pensait qu’à une chose : adopter « Kira »

Quelles que soient les difficultés rencontrées en chemin, si l’amour est véritable, les problèmes ne font que renforcer le désir de rendre heureux un petit être vivant qui n‘a pas eu de chance jusque là.

« Help a greek stray » était la première étape, la maison de Delphine Rehufus fut la seconde et la dernière, celle où on pose ses papattes pour toujours.

 

0000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000012795368_873191872792227_5823452791023225688_n

 

 

Aidons les animaux / Help a greek stray 

Merci Delphine Rehufus pour les points positifs et négatifs d’une adoption de chez nous  Merci d’avoir adopté notre Ira

 

00000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000001235294_874704289307652_4498218803910059982_n 

« Mon histoire, ou plutôt, l’histoire qui m’a amenée à adopter Kira (ex Ira), je ne vais pas la raconter. Certains la connaissent, d’autres peut-être pas. En résumé, c’est après un court séjour à Pyrgos en décembre 2015, et de retour chez moi, que j’ai pris la décision d’adopter Kira.

Le but étant de mettre en avant les différents aspects positifs ou négatifs, je vais essayer de vous donner les miens.

Commençons avec le négatif, pour pouvoir terminer sur le positif… 

D’abord, le refuge se trouve en Grèce, ce qui implique de devoir trouver une solution pour que l’animal puisse rejoindre notre maison. Il y a aussi entre 4 et 5 heures de route entre Athènes et le refuge. Pour ma part, j’ai voulu aller moi-même la chercher sur place. J’ai eu donc la chance et les émotions de vivre la fin de sa chaîne depuis le début. Evidemment, ce choix a un coût, mais c’était ce que je souhaitais.

Il y a ensuite la santé du chien. Certains ont vécu des accidents, des mutilations, la malnutrition, des traumatismes. Ensuite, les filles font leur maximum, mais les conditions du refuge ne sont pas les mêmes que dans nos foyers (froid, chaud, poussière, tiques, etc…) Tout ça n’est pas sans conséquence sur l’état général, et il peut y avoir des frais vétérinaires plus ou moins importants. Pour Kira, pas de gros problème, mais plusieurs petits soucis qui nécessitent tout de même des visites et des médicaments.

Il faut être préparé au fait que ces loulous ont un vécu. L’adaptation peut se faire très vite, mais pour d’autres il va falloir beaucoup de temps et de patience. Pour Kira, c’est le cas. Elle est absolument adorable, mais tout est source de stress et de panique. Poussettes, vélos, voitures (et n’importe quel engin à moteur), sacs de courses, béquilles, ombres, bruits, obscurité … tout lui fait peur, même ses congénères. Il y a du progrès chaque jour, mais ce n’est pas juste un chien qu’on met en laisse et qu’on emmène avec soi partout, il faut être attentif, patient et disponible.

00000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000001915070_874704399307641_8290723271992249524_n

Voilà les trois points que je trouve importants. Passons au positif !

C’est un immense bonheur !!!

Savoir ce que ces chiens ont vécu et pouvoir être la personne qui rendra leur vie meilleure, je trouve ça extraordinaire. Les facultés d’adaptation sont impressionnantes même si, chez Kira, ça se fait en douceur.

J’ai quelques soucis de santé. Rien de très grave, mais il fallait bien réfléchir pour savoir si j’allais être capable de m’engager avec un chien comme Kira, un chien qui nécessite une activité physique importante. Résultat ? Tous ces moments « pas au top » où, avant, j’aurais choisi l’inertie et la procrastination, maintenant je ne me pose plus la question, je sors. Ce n’est pas toujours évident, mais ça me fait un bien fou, finalement. On s’apporte elle et moi un changement de vie qui ne peut être que bénéfique.

Je suis heureuse aussi de pouvoir donner cet « exemple » à mes enfants. Certes, à 13 et 20 ans on a d’autres choses à faire, mais l’histoire de Kira les touche. Ils ont complètement craqué pour cette magnifique fifille !

Il y aurait tellement de détails à donner, pour raconter le positif. Kira est une vraie compagne de vie, avec un cœur en or et un regard à vous faire fondre. A peine un mois qu’elle partage ma vie, mais je ne peux désormais plus l’imaginer sans elle.

C’est difficile d’expliquer le bonheur que ces loulous apportent, mais de le vivre est un cadeau !!!

Amitiés à toutes et tous, et un immense merci aux filles de Pyrgos »

 

 frise thfrise th

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s