Abattoir du Vigan : réouverture le 21 mars ?

00000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000petition-img-18723-fr

Auteur : Françoise Sidobre – Association Perle (respect et défense de la vie animale)

Créé le 15/03/2016

À l’attention : de Roland Canayer, Président d ela Communauté de Communes du Pays Viganais

A la suite de la vidéo réalisée par L214 sur les méthodes insupportables pratiquées  à l’Abattoir Bio du Vigan (après Alès) et qui ont profondément scandalisé et choqué toute la France, Monsieur Canayer, Président de la Communauté de Communes du Pays Viganais envisage, pour des raisons essentiellement financières, la réouverture prochaine de celui-ci, sans autres forme de procès.

Une enquête judiciaire et une autre (administrative (menée par les services de la communauté de communes) sont en cours, mais Monsieur Canayer, sans attendre l’issue de cette dernière, insiste sur le fait que l’abattoir doit reprendre ses activités. Il ne nie pas qu’il y ait « faute humaine condamnable » (jolie métaphore pour qualifier des actes de sadisme et cruauté volontaires), sans toutefois préciser si cette activité sera reprise par les mêmes salariés.

Pour lui le problème éthique ne semble pas le troubler, seuls paramètres importants : rentabiliser les investissements de 2009 et 2012 en profitant pour ce faire de l’approche des fêtes de Pâques !

Merci de demander de plus amples explications. L’abattoir d’Alès a ré-ouvert et nous pensons tous qu’il n’y a pas grand chose de changé. Faites en sorte qu’il n’en soit pas de même pour Le Vigan et en attendant,

Bon Agneau Pascal !

0000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000oaba1

Information supplémentaire de OABA

La lettre cosignée par 11 ONG de protection animale, le 26 février 2016, à la suite de graves infractions relevées à l’abattoir du Vigan (Gard) vient de recevoir une réponse des services du Premier ministre.

Il s’agit malheureusement d’une réponse plus que décevante qui démontre que le Gouvernement ne fait pas de la protection animale en abattoirs (et ailleurs) une priorité.

Les services de M. Valls semblent même ignorer jusqu’à l’existence du règlement européen 1099/2009 sur la protection des animaux lors de leur mise à mort puisqu’ils citent la directive de 1998 sur … l’élevage !

Par ailleurs, il est indiqué que 60 agents seront recrutés au sein des services vétérinaires en 2017 après 120 postes créés en 2014 et 2015.

Rappelons que 1 000 postes ont été supprimés entre 2004 et 2014 selon le Syndicat National des Inspecteurs en Santé Publique Vétérinaire.

A ce rythme de création de postes, il faudra attendre l’année 2030 pour retrouver le niveau des effectifs présents en 2004 !

L’OABA dispose désormais des éléments nécessaires pour convaincre la Commission européenne d’introduire un recours en manquement contre l’Etat français.

 

   Frédéric FREUND

    Directeur de l’OABA

    10, place Léon Blum

     75011 PARIS

     Tél. : 01 43 79 46 46

     E-mail : f.freund@oaba.fr

     Web : www.oaba.fr

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s