L’ignominie n’a ni limite ni frontière

00000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000072974497

 

La mode actuelle consiste à faire des études sur tout et n‘importe quoi.

Une, particulièrement odieuse et pratiquée un peu partout, consiste à jeter un chien dans une citerne très haute et à le laisser nager en rond jusqu’à épuisement. Puis il est retiré juste avant de couler et reconduit à sa cage.

L’exercice recommencera tous les jours, le but étant d’évaluer à quel moment le chien perdra courage et se résignera en se laissant couler.

Ceci est sensé être une « étude de psychologie »

il y a un beau livre romancé  sur ce sujet là : il s’agit de

« les chiens de la peste » de richard adams,

Résumé :

« Un fox terrier et un labrador s’échappent d’un laboratoire d’expérimentations scientifiques sur les animaux isolé dans les Highlands. Traumatisés par les « hommes en blanc », ils cherchent à retrouver un maître qui saurait les aimer sans torture. Perdus dans les montagnes, ils rencontrent un renard qui accepte de les aider à retourner vers la civilisation. Seulement, une rumeur se répand dans les médias et la population que les deux chiens pourraient être porteurs de la peste. Une battue s’organise et les deux chiens vont vite se rendre compte que la vie en liberté peut être encore plus cruelle que celle qu’ils avaient dans les cages du laboratoire… »

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s