Le triste sort des porcelets

aaagerard-baile13938518_1672270526417089_5740520920234771392_n

Gerard Baïle

16 août, 

« Les cochons sont dopés aux antibiotiques pour tenir dans ces élevages. 56% des antibiotiques vétérinaires sont utilisés dans les élevages porcins, soit 675 tonnes de matière antibiotique active.

Pour limiter les pertes liées à ces conditions d’élevage intensif, les porcs subissent peu après leur naissance des opérations douloureuses telles que la coupe des queues ou le meulage des dents.

Les porcelets sont également castrés à vif. Ces opérations douloureuses sont quasi systématiques en France.
En France, dès leur plus jeune âge, les mâles (verrats) sont castrés sans anesthésie. En effet, leur chair est susceptible de dégager en cours de cuisson une odeur jugée désagréable par le consommateur. Bien que cette odeur ne se développe que chez 3% des verrats, en France, on castre à vif la totalité des porcs mâles conduits à l’engraissement. D’après l’EFSA, c’est une opération extrêmement douloureuse, même lorsqu’elle est pratiquée dans les premiers jours de vie des porcelets.

Pour les porcelets chétifs, considérés comme non viables, l’euthanasie par assommage contre un mur ou à l’aide d’une masse, bien qu’illégale, est couramment pratiquée. 20% des cochons meurent entre la naissance et l’âge de départ pour l’abattoir. »
-Notre planète info

Tous ces articles et bien d’autres se trouvent sur le mur de : https://www.facebook.com/profile.php?id=100009024742527&hc_ref=NEWSFEED&fref=nf

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s