Archive | mars 2017

L’univers veut prouver que j’ai raison

 

    • Si je pense que ça ne va pas marcher, ça ne marchera pas.
    • Si je pense que ça va marcher, ça va marcher.

    L’univers répond à ce que je pense réellement.

    La Conscience Universelle ne répond pas à mes prières,
    elle répond à ma pensée, à ce que je pense vraiment.

    Seulement il y a un obstacle, c’est le jugement.

    C’est le jugement que je porte envers moi-même, c’est le jugement que je porte envers les autres. Quand je me juge, quand je juge les autres, l’Esprit considère cela comme une vérité.  

    Il ne peut accomplir mes désirs si je pense que

    • l’objet de mon désir est inutile,
    • je ne suis pas digne
    • que ce n’est pas pour moi
    • que je n’ai pas les moyens de l’obtenir
    • ça ne va pas plaire à quelqu’un, mes parents, mon prof

     

    Toutes les raisons que je vais pouvoir mettre en reportant la faute sur moi-même ou sur les autres vont empêcher la réalisation de mon désir.

     

    Comme la conscience universelle répond à ma pensée, si j’émets un jugement, elle va répondre à cette pensée.

     

    Je vous le dis: au jour du jugement, les hommes rendront compte de toute parole vaine qu’ils auront proférée. Car par tes paroles tu seras justifié, et par tes paroles tu seras condamné. Matthieu 12, 36-37

     

    Je traduis en langage actuel. Ce que tu exprimes traduit ta propre réalité.

    A l’époque du Jésus, la parole et la pensée ne faisaient qu’un. Quand Jésus parle de la parole, il sous-entend la pensée qui est derrière cette parole.

    C’est pour cela qu’il est important d’avoir une parole en accord avec sa propre pensée.

    Je me laisse guider par ce qui me plait

    Il y a les vrais désirs et les faux désirs

    Les faux désirs sont

    • Désirer de l’argent,
    • désirer vivre avec une personne précise
    • désirer qu’un projet ne marche pas.
    • Travailler dans un endroit précis
    • Etc…

    Les vrais désirs sont

    • Etre heureux
    • Vivre avec la personne qui me convient parfaitement.
    • Réaliser un projet
    • Faire le travail qui me convient parfaitement
    • Etc…

    Les vrais désirs s’ouvrent à la Conscience de l’Univers. Ils sont à la fois bons pour moi et pour les autres.

     

    Un rêve n’est pas un désir

    Je peux rêver de devenir président de la république, mais il y en a qu’un. Ce qui signifie que nous ne pouvons être deux à faire le même rêve. En fait si, mais un seul pourra l’accomplir.

     

    Pour réaliser un désir, il faut 3 critères

    1. Que je pense qu’il soit réalisable
    2. Que je programme ce désir
    3. Que j’avance dans le sens de ce désir

    Des trois, c’est le second le plus important, il peut se suffire à lui-même, à uns condition, c’est que je fasse confiance à la vie !

     

    Comment ça fonctionne ?

    Comme une graine que je mets en terre :

    • Je sème la graine dans de la bonne terre
    • Je l’arrose de temps en temps
    • Et je laisse pousser
    • D’abord une pousse va sortir
    • Puis un arbrisseau va s’épanouir
    • Ensuite, ce sera un arbre qui va donner du fruit

     

    Les deux points les plus importants sont « semer la graine dans la bonne terre et l’arroser de temps en temps », le reste va se faire tout seul. Ce n’est peut-être pas évident pour un esprit cartésien, mais pourtant dans la nature tout fonctionne comme cela. Il faut neuf mois pour avoir un bébé et ce n’est pas possible d’aller plus vite. Et d’un humain ne peut naitre une vache.

     

    Vous voulez acheter ou vendre une maison, vous ne pouvez éviter de passer devant le notaire, par contre si vous avez programmé votre esprit dans ce sens ou si vous êtes simplement positif, les choses vont se mettre en place d’elle-même. L’appartement de ma mère s’est vendu, sans passer aucune annonce, au prix du marché. Quand ce genre d’évènement arrive une fois, on peut dire que c’est le hasard et c’est possible, il y en a bien qui gagnent au loto.

     

    Revenons à comment ça fonctionne

    • Je sème la graine dans de la bonne terre. Je sème mon désir dans un état d’esprit positif.
    • Je l’arrose de temps en temps. Je dis une phrase positive en rapport avec mon désir.
    • Et je laisse pousser
    • D’abord une pousse va sortir. A ce moment-là, je dois faire attention de ne pas émettre de pensées négatives
    • Puis un arbrisseau va s’épanouir
    • Ensuite, ce sera un arbre qui va donner du fruit.

     

    Réalisation immédiate

    Il y a des désirs réalisables immédiatement, comme trouver une place de parking. Là, la réalisation est immédiate.

     

    • Une fois j’étais en voiture et il venait juste de pleuvoir après plusieurs jours de beau temps. Il y avait un panneau stop. J’ai freiné et ma voiture a glissé, (il n’y avait pas d’ABS). . Je voyais le panneau stop arriver vers moi à toute vitesse et j’ai dit « arrêtes-toi ! » sans réfléchir et la voiture s’est arrêtée à quelques centimètres du poteau.
    • J’ai toujours voyagé assis en train, même quand le train était plein, avec des gens dans le couloir. Je revenais de Paris. Plus aucune place assise. C’était un wagon avec un couloir central. Je vois une place inoccupée. Je demande si la place est libre. La personne m’a dit qu’elle attend un copain. Je ne fais plus attention. Le train démarre et je me dis « tiens çà n’a pas marché cette fois-ci ! ». Et juste à ce moment-là, quelqu’un me tape sur l’épaule « Est-ce que vous savez jouer au tarot ? » Étonné, je réponds « Oui ! » C’était la personne de tout à l’heure « Notre copain n’est pas monté, vous pouvez venir vous asseoir ». Non seulement, je n’ai pas voyagé débout, mais j’ai passé un agréable voyage.

    Pour que mon désir s’accomplisse

    Pour que mon désir s’accomplisse, il faut qu’il corresponde à ce que je suis ou à l’idée que je me fais de moi-même.

    Un cultivateur ne pourra accomplir le désir d’être notaire ou inversement. Il pourra en avoir le désir, mais sera dans l’incapacité de le réaliser. C’est pour cela que la majorité échoue dans leur désir d’avoir de l’argent, parce que ce désir ne correspond pas à ce qu’ils ont.  Pour avoir de l’argent, il faut plutôt demander d’avoir un travail qui me convient parfaitement et qui est correctement rémunéré et alors, même si la conjoncture est négative, c’est ce qui va se produire.

    Il y a toujours un moyen de faire autrement.

  • Il existe des moyens différents que ceux auxquels j’ai pensé pour accomplir mon désir.

    Par exemple, j’ai de bonnes idées, mais je suis nul en orthographe et je n’arriverai pas à les transmettre. Dans ce cas, je ne dois pas m’arrêter à ce blocage. Je peux faire une vidéo, utiliser un correcteur d’orthographe ou demander à un ami. Quand je m’ouvre à l’Univers, il y a toujours une solution. Et souvent cette solution, c’est une chose  à laquelle j’e n’aurais pas pensé.

    Il faut toujours être dans un état d’esprit d’ouverture et s’ouvrir à tous les possibles. Si je m’ouvre à tous les possibles, je me libère de toutes limites.

     

    Quel est mon désir ?

    Est-il réalisable ?

    Quel est le plaisir que je vais en retirer ?

     

    Eh oui ! Les vrais désirs, ceux qui se réalisent, sont ceux pour lesquels je vais éprouver un plaisir sain.

    Plus je suis positif, plus j’ai de probabilités de réaliser mon désir ! Mais ça, vous le savez déjà !

    Pascal Cadart

  • 0000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000logounite6

Chasse au phoque, c’est parti ……

Changeons notre vie

Le ministère Pêches et Océans Canada a cédé face aux pressions des chasseurs de phoques et a ouvert la chasse commerciale aux phoques plus tôt que prévu cette année, en pleine période d’allaitement. Du 28 mars au 7 avril 2017, les pêcheurs seront autorisés à chasser les phoques adultes, alors que la chasse a toujours été fermée à cette période de l’année, pour laisser le temps aux mères de mettre bas et d’allaiter leur petit en toute tranquillité.

Autoriser le massacre avant le sevrage des blanchons menace directement les femelles, qui mourront en laissant leur petit crier famine.

Aujourd’hui, le syndicat des pêcheurs de Terre-Neuve appelle à la réouverture anticipée de la pêche, soi-disant pour tuer des phoques adultes.

Cet argument semble fallacieux car ces dernières années, 99 % des phoques du Groenland tués étaient des jeunes âgés de moins de trois mois. Ces phoques en bas âge sont surtout ciblés pour…

View original post 141 mots de plus

Le bonheur c’est si simple

00000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000bonheur-simple1

LETTRE OUVERTE

Il y a toutes sortes de bonheurs : des petits, des grands, des fugaces, des bonheurs qui durent,

et dans beaucoup de domaines : financier, sentimental, santé,

et les revues foisonnent, nous expliquant comment faire pour être heureux.

Moi je pense que le bonheur, lorsqu’il arrive sur le tard, dépend de la vie que l’on a eue, mais surtout de ce qu’on en  fait.

Je le sais parce que je le vis et aussi parce que je vous le dois.

Lorsque j’ai fait mes premiers pas le net et que j’ai eu mon premier blog, je ne me doutais pas de ce qui allait m’arriver, surtout que l’on m’avait dit que sur la toile, les contacts étaient superficiels, et les gens aussi décevants que dans la vie, sinon plus.

Heureusement, je ne l’ai pas crû, pensant que les personnes qui parlaient ainsi étaient celles-là même qui n’ayant aucune confiance en elles, ne pouvaient pas être sincères avec les autres dans lesquelles elle croyaient voir  leur propre reflet, et J’avais bien raison

-Avec certaines, il a fallu un certain temps pour que de vraies relations s’établissent ;

-avec d’autres, c’était  un feu de paille,

-avec d’autres encore, elles étaient effectivement basées sur du peu fiable et parfois même du malsain,

-avec quelque unes, nous nous sommes cherchées, nous nous sommes éloignées puis nous nous sommes de nouveau rapprochées.

Et aujourd’hui vous êtes là, vous qui me rendez visite, qui marqueé votre passage d’un « j’aime », qui me laissez un petit mot, Tous pareils et pourtant si différentes.

Tout ceci pour vous dire que lorsqu’on a la chance comme moi  d’être si bien entourée,  d’avoir autant de visites,  d’être aidée à chaque fois que cela est nécessaire, on se dit, je me dis, que cette vie qui m’a été donnée voici longtemps valait le coup et que je peux continuer ma promenade puisque sur le chemin que je parcours, je ne suis jamais seule.

Plus tard, lorsque vous aurez mon âge,

-que vous aurez vu vos enfants faire leur vie dans laquelle vous n’aurez peut-être pas la place que vous espériez,

-quand vous ne travaillerez plus, pensant un instant que vous ne valez plus grand chose, que vous êtes inutile,

-quand votre corps se rappellera à vous et vous dira qu’il faut arrêter de courir,

Dites vous que votre futur est la récompense de votre passé,

-que vous avez encore des milliers de choses à faire, à commencer par vous faire plaisir,

-que vous n’avez plus besoin de faire semblant,

-plus besoin de courber l’échine,

-plus besoin de vous taire,

-vous pouvez tout faire, à votre rythme,

et alors, vous vous sentirez libre comme l’air avec en prime des gens qui viendront vers vous chercher un petit peu du bonheur que vous possédez.

Et vous leur en donnerez, puisque vous serez  « tout amour ». Yaël

Les héros oubliés (2)

0000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000Auschwitz-–-Birkenau-

 

Il s’appelle Marcel. Il a été désigné pour la sélection. Il  est dans la file de ceux qui vont mourir.

Devant la porte de la chambre à gaz, un allemand bedonnant est là pour réfreiner tout mouvement de panique ou de rébellion.

Au moment où il va pénétrer dans la pièce, Marcel est brusquement tiré par le bras et sorti de la file.

Et puis la porte se referme sur le dernier condamné.

« je te connais toi baragouine le SS dans un mauvais français »

A force de poser des questions la vérité se fait jour.

-Oui Marcel est de Lille,

-Oui Marcel était boxeur amateur dans …. une autre vie.

Et c’est à cela qu’il doit la chance d’avoir éviter de justesse  le cyclon B.

Des semaines ont passé, dans sa baraque, il a sympathisé avec deux types qui rêvent d’évasion et petit à petit leur plan prend forme et Marcel sent bien qu’ils pourraient réussir alors il se joint à eux.

Ils sont arrivés jusqu’à la forêt mais ils entendent les aboiements des chiens qui se rapprochent rapidement, trop rapidement. Des coups de feux éclatent, deux fugitifs sont abattus ;  Marcel, lui, est  ramené au camp et roué de coups.

Le lendemain, tous les prisonniers sont réunis sur la place pour assister à la pendaison.

Le Ch’ti se trouve déjà sur l’estrade, les mains liés dans le dos ; on lui passe la corde  pendant que l’adjudant, éclatant littéralement dans son  uniforme, vocifère et explique, dans une langue que lui seul comprend, les raisons du châtiment mérité.

L’orchestre a fini de jouer et d’un geste théâtral, l’adjudant à levé le bras : la trappe s’est ouverte et Marcel a disparu à la vue de ses compagnons d’infortune.

Au début on ne comprend pas, mais on sait qu’il s’est passé quelque chose. Et puis, on aperçoit Marcel, allongé sur une civière : la corde a cassé et dans sa chute il a eu   la jambe brisée.

Les lois de la guerre sont parfois bizarres : s’évader de ce camp équivaut à la peine de mort mais si on est blessé, on est d’abord soigné et lorsque l’on est guéri, on est alors de nouveau  exécuté.

Dans ce qui sert d’infirmerie, Marcel est soigné et  gardé par des teutons qui se relaient.   Et un jour, il se retrouve nez à nez avec le fan des gants de boxe.

Qu’a-t-il dit et à qui ? Qu’a-t-il fait ? Marcel n’en sait rien mais alors qu’il est maintenant capable de marcher, Fritz lui  apporte des habits ( il apprendra plus tard qu’il ont été pris sur un cadavre) et le fait sortir en lui conseillant de se faire tout petit et de se perdre dans la foule des autres prisonniers.

Quand quelques jours après sa dernière aventure les américains libèreront le camp il  cherchera partout son sauveur  afin de lui renvoyer l’ascenseur mais il ne le retrouvera jamais.

Yaël

Un p’tit Big Mac ?

Changeons notre vie

On a tous en tête une image publicitaire du Big Mac :  1 pain grillé au sésame, 2 steaks hachés cuits à point, du fromage fondant, quelques feuilles de salade bien verte, des cornichons, des mini-bouts d’oignons et une sauce qui dégouline légèrement.

Le saviez-vous ?

  • Aujourd’hui, le Big Mac est vendu dans plus de 120 pays, et à plus de 900 000 000 d’unités / an.
  • Un seul hamburger nécessite 2 400 litres d’eau virtuelle, soit 2.160 milliards de litres d’eau par an.
  • Un Big Mac = 510 kcal, pour 219 g
  • Mc Donald’s vend 58 hamburgers chaque seconde dans le monde soit 1,85 milliards de hamburgers sur l’année.(source : .planetoscope.com/restauration)
  • Pour 100 g, le Big Mac est plus calorique que le cassoulet (136 kcal), que le coq au vin ( 91 kcal), que le pot-a-feu (72,2 kcal)
  •  La viande des steaks  provient de bovins d’origine française pour 51,27%…

View original post 79 mots de plus