Savoir dire non !

 

 Contrairement à ce que vous pensez, ce n’est pas par gentillesse que vous acceptez tout ou presque mais plutôt par faiblesse.

Il est possible qu’il faille rechercher dans votre passé les raisons qui vous poussent à agir ainsi : peur de décevoir, de perdre vos amis, crainte de l’autorité, éviter la confrontation, désir de plaire mais très souvent, le résultat obtenu est contraire à vos espérances car certaines personnes auront tendance à en profiter et après coup, vous vous en voudrez d’avoir cédé.

000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000maxresdefault

Si vous n’y prenez pas garde, vous serez prise dans un engrenage qui vous mettra en porte à faux avec vous-même, partagé entre l’impossibilité de dire non et le désir de le faire.

Comment résoudre ce problème ? cela ne dépend que de vous et de l’envie que vous avez de vraiment changer les choses.

Commencez donc par chercher la ou  les raisons qui vous poussent  à accepter quelque chose que vous n’avez pas envie de faire.

Une fois trouvées, demandez- vous  quel est le plus profitable pour vous :

1)accepter sans broncher les « demandes » quitte ensuite à vous en vouloir, quitte ensuite à voir vos propres programmes désorganisés, ou bien,

2) être capable de refuser certaines demandes, estimant qu’elles vont perturber la bonne marche de vos projets ou obligations qui sont, à vos yeux, plus importants que le fait de plaire ou de ne pas vouloir décevoir.

Si vous êtes prise dans cet engrenage et qu’un jour vous trouvez le courage de dire « non » vous découvrirez  alors que non seulement rien de grave n’est sorti de votre refus mais que celui-ci vous grandit à vos propres yeux et vous finirez par conclure qu’après tout, ce n’était pas aussi difficile que ça de prononcer ces trois lettres qui vous libèreront de la servitude consentante dans laquelle vous êtes enfermés depuis trop longtemps.

Quant à vos amis et connaissances, s’ils vous aiment et vous respectent vraiment, ils comprendront votre décision et pour les meilleurs d’entre eux se rendront compte par votre attitude qu’inconsciemment ils profitaient de vous et pour les autres……………. Vous n’aurez rien perdu puisqu’ils n’étaient pas de vrais amis au sens noble du terme.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s