La vie est belle quand on le veut

 

0000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000la vie est belleimages

 

Sans être vraiment concernée par ce qui se passe dans le monde, j’écoute toutes sortes de nouvelles pour me tenir informée.

Je ne sais pas si c’est de la chance car lorsque j’étais en âge de travailler (15 ans ½), on trouvait facilement à se caser, il n’y avait pas de chômage mais on travaillait 40 h par semaine, 8 heures par jour, il n’y avait pas non plus de treizième mois,  RTT, 5 semaines de congés payés (seulement 21 jours)et encore moins d’indemnités de départ et pas de syndicats pour nous faire faire n’importe quoi.

Etant issue d’un milieu modeste, c’est l’exemple du devoir accompli qui m’a été donné et qui est devenu mien, une fois adulte.

Comme tout le monde, je me suis mariée (et j’ai divorcé) j’ai eu deux enfants, j’ai acheté un appartement payé à crédit sur 15 ans et je me suis acquittée de mes traites, rubis sur l’ongle. Je n’ai jamais eu de chèques impayés, jamais de dettes tout simplement  parce que ma mère m’avait appris qu’à la réception de ma paie, je devais prendre des enveloppes dans lesquelles je mettrais l’argent pour mes dépenses : loyer et charges – nourritures – habillement – imprévus – et économies – et je l’ai toujours fait ce qui me permettait de faire face à un problème lorsque celui-ci se présentait. Les plaisirs, eux, passaient en dernier et seulement quand il restait un peu d’argent.

Je suis maintenant arrivée à l’âge de la retraite et je vis avec une toute petite pension qui ferait hurler tous ceux qui ont plus que moi et qui ne s’en sortent pas.

A 78 ans 1/2 j’ai la chance d’être encore saine d’esprit et je peux donc jouir de la vie qui se présente à moi.

0000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000012931006_1176541112358207_1276100954718522738_n

– L’amour ? je le partage avec Sissi  ma minette et les rares personnes qui m’aiment

-Mes sorties, je les fais sur internet où je rencontre toutes sortes de gens ; je garde les bons, je zappe les moins bons –

Ma santé,  mais avec les progrès de la science, les remèdes de base sont là quand les organes commencent à se fatiguer et je me moque du prix à payer puisque là aussi j’ai ma petite enveloppe

Mes occupations, elles sont multiples et en accord avec ce que je peux encore faire. Je privilégie les recherches de toutes sortes sur internet, je peaufine mes connaissances dans tous les domaines qui me plaisent et ils sont nombreux, et surtout je remercie le ciel de m’avoir accordé une vie pleine d’expériences enrichissantes, ce qui me laisse à penser que je partirai bien armée pour le grand voyage.

Mon dernier espoir, ma dernière curiosité : savoir si ce qu’il y a au bout de ce grand tunnel qu’on découvre quand on s’en va est à l’image de ce que j’ai toujours imaginé.

SI j’ai raison tout ce que j’aurai pensé et fait n’aura pas été inutile

Si je me suis trompée, cela n’aura pas d’importance puisque je ne le saurai pas.

Yaël

Publicités

2 réflexions sur “La vie est belle quand on le veut

  1. J’aime énormément ton texte qui regorge de bonheur. Je serais heureuse d’être dans ce joli état d’esprit si j’ai la chance d’arriver a ton âge. Merci pour ce précieux partage…

  2. Cet état d’esprit se prépare et je pense que ce qui m’a beaucoup aidée c’est d’avoir toujours su que je suis responsable d’une grande partie de ce qui m’arrive car c’est la conséquence de mes pensées ou de mes actions, que les épreuves qui sont sur mon chemin et qui ne me sont pas imputables, sont là en tant que leçon à apprendre pour avancer. Ensuite il faut savoir relativiser et toujours se dire que « ça pourrait être pire » et souvent il suffit de regarder ailleurs pour s’en convaincre. Enfin, ceux qui sont capables d’imaginer que leur vie présente ne s’arrête pas à leur mort mais continue sous d’autres formes, donnent à cette vie présente, un sens qui aide à comprendre ce qui, autrement, ne l’est pas. Je fais partie du peuple « lambda », je n’ai pas fait de grandes études mais si j’ai été capable de comprendre cela alors, tout le monde le peut, il faut seulement le vouloir et faire ce qu’il faut pour. Yaël

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s