Yarnbombing : couleur et poésie

Roseline veut un bikini

Enfin je me pose un peu pour parler des magnifiques oeuvres de yarnbombing rencontrées il y a maintenant plus d’une semaine, dans le petit village où nous nous étions garés avec le husband pour notre balade dominicale en forêt de Chevreuse.

Le yarnbombing, ou tricot urbain, knit graffiti, est une catégorie de street art. Il s’agit d’enjoliver de fil et de couleurs le mobilier urbain, les arbres des parcs…Et moi je trouve çà terriblement poétique et drôle ! Kitsch à souhait, comme j’aime !

Le yarnbombing est né aux Etats-Unis, plus précisément à Houston. Magda Sayed a eu l’idée de recouvrir sa devanture de boutique et sa poignée de porte de créations crochetées colorées. Zou ! Succès immédiat, engouement dans la ville et très vite le phénomène arrive en Europe, avec des initiatives personnelles ou la création de collectifs pour des événements associatifs.

Pour revenir à mon petit village de…

View original post 190 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s