Prière d’un petit enfant nègre (revisited)

INVESTIGATIONS MÉMORIELLES EN ARRIERE-PAYS WOLFOKIEN

Plus de 55 ans après La prière d’un petit enfant nègre, parue en 1961, dans le recueil Balles d’Or, de Guy Tirolien (1917-1988), même si elle a pu faire le tour du monde (francophone) au temps des décolonisations africaines a sans doute perdu de son acuité. Les crises sont passées par là ! Les réformes de l’éducation aussi ! Les beaux messieurs de la ville d’autrefois ont été remplacés par les petits enfants nègres qui ne voulaient pas aller à l’école, qui probablement ne savent plus danser le soir, ni marcher les pieds nus. Et paradoxalement les vieux messieurs d’autrefois ce sont eux qui dansent et marchent nus car ils ne sont plus soumis aux lois implacables du marché, et du paraître. Il y a ainsi des moments pour tout ! Les beaux messieurs de la ville ont encore partout à travers le monde de beaux jours devant…

View original post 975 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s