Un triste record pour 2016

changeonsnotrevie

2016, année noire pour la défense de l’environnement. Au moins 200 meurtres de militants ont été recensés dans 24 pays, contre 185 dans 16 pays un an plus tôt, a révélé jeudi Global Witness dans un nouveau rapport.

Près de quatre personnes se sont fait assassiner chaque semaine alors qu’elles protégeaient leurs terres, leurs forêts et leurs rivières contre des sociétés minières, forestières et agricoles, comme le révèle ce nouveau rapport.

Celui-ci souligne par exemple qu’en Inde, le nombre d’assassinats de ce type a été multiplié par trois, suite à une aggravation de la brutalité manifestée par les forces de l’ordre et des mesures répressives employées par l’État contre les militants. L’Amérique latine reste la région la plus touchée – elle est le théâtre de 60 % de ces assassinats.

pleure« La bataille menée pour protéger la planète s’intensifie à grande vitesseet le coût…

View original post 82 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s