L’HISTOIRE DES LUNETTES

00000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000ob_b7c5c5210974ea4ea799372c917fd1b0_abl4besicl10

 

Si certains écrits datant de l’antiquité parlent de troubles de la vision, les moyens utilisés les corriger n’existent pas.Bien sur Pline raconte que Néron avait pour habitude de regarder les combats de gladiateurs à travers une émeraude mais les historiens ne peuvent pas confirmer si l’empereur trouvait là un moyen de réduire la nocivité des rayons du soleil ou de mieux voir l’action.

En Chine, au XIIème siècle des écrits rapportent que les juges utilisaient des pierres plates en quartz naturellement colorées pour cacher leurs expressions lors des intérrogatoires des témoins.

Il semblerait donc que l’invention de la lunette remonte au Moyen-Age.

D’abord attribué au moine italien Salvatoré Armati, la paternité des premières bésicles revient au franciscain anglais, Roger Bacon. C’est au XIIIème siècle que ce moine, soucieux de corriger les méfaits de l’âge sur la vision, eut l’idée d’assembler deux verres plans convexes dans deux cercles de bois reliés par un clou.

Mais ce n’est qu’au XVIIIème siècle que le clou sera remplacé par un fil de métal grâce à l’initiative de Pierre-Yacinthe Caseaux, artisan jurassien installé près de Morez.

La suite nous la connaissons toutes, les lunettes sont de plus en plus légères, de plus en plus jolies, de moins en moins gênantes de mieux en mieux adaptées à chaque cas alors quoi demander de plus ?

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s