Archive | septembre 2017

Climat : Mortelles canicules

0000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000canicules17-petit-journal-1895_maxi

Sous nos latitudes tempérées, la mortalité est plus élevée en hiver que dans les autres saisons. C’est la raison pour laquelle les grandes catastrophes sanitaires qui ont jalonné l’histoire sont spontanément associées aux hivers les plus rudes.

Pourtant, les chroniques nous montrent que les pics de chaleur, les étés caniculaires, la sécheresse et les ouragans qui les accompagnent causent davantage de dommages et de victimes que les hivers les plus rigoureux.

 

La suite ici : https://www.herodote.net/Climat-synthese-2294.php 

Publicités

L’époque médiévale, toute une histoire

 

artiste Pascale lainé20525687_753322374840505_2108362055656490316_n

Je le dis et je le répète, FB n’est ni bon ni mauvais il est……………….. ce que l’on en fait.

Au cours de mes promenades, je découvre tellement de choses intéressantes et merveilleuses sur le net  que je ne  peux pas m’empêcher de vous les faire connaître.

Je vous ai parlé déjà d’illustrateurs, de sculpteurs, de photographes, de peintres etc., et aujourd’hui, Voici une passionnée de l’époque médiévale qui crée des maquettes d’édifices historiques auxquels elle mêle parfois des monuments imaginaires de la même époque.

Elle rend ainsi hommage à nos ancêtres qui nous ont laissé le témoignage de leur talent.

Merci de visiter cette antre pleine de secrets, de souvenirs, de beauté comme on n’en fait plus.

https://www.facebook.com/notes/maquettes-darchitecture-m%C3%A9di%C3%A9vale/ma-d%C3%A9marche/305851529824455/

Il s’appelait « CHEVELU »

Je vais de nouveau  faire le ménage dans mes relations FB. et  retiré tous ceux qui me paraissent indignes  de figurer dans ma « liste d’amis »

0000000000000000000000000000000000000000000000000000000Chevelumaxresdefault

Un chat « Chevelu » a été sauvagement mutilé et assassiné par un « dit humain » et son procès avait lieu hier (15/09/2017) – 6 Mois de prison ferme et l’interdiction de détenir à vie un animal.

Beaucoup, (dont je suis) pensent que ce verdict est trop clément mais………………………..

 

SOMMES – NOUS là  pour rendre la justice nous-mêmes quand nous estimons que la sentence ne correspond pas à ce que nous espérions ? LA REPONSE EST : N O N !

AVONS-NOUS LE DROIT de divulguer partout les coordonnées de cet individu alors que nous savons que le but recherché est  qu’il paie pour ce qu’il a fait ? (et pourquoi pas de sa vie) LA REPONSE EST : N O N !

-Ceux qui agissent ainsi sont- ils conscients qu’ils  incitent certains de leurs semblables à commettre un crime ? (bien installés derrière leur écran avec en prime l’impunité totale)  A VOUS DE REPONDRE

Se rendent – ils compte qu’ils ont au fond du cœur les mêmes cruauté, haine et mépris que celui qui a commis ces actes infâmes  sur « Chevelu » JE N’ EN SUIS PAS SURE.

-Vous qui vous vous  érigez en défenseurs des animaux, vous qui admonestez sans cesse, politiciens, pouvoirs publics pour leur incompétence et leur égoïsme, de quel droit provoquez- vous la colère de vos semblables et les incitez-vous à commettre l’irréparable ?.

J’ AI HONTE POUR VOUS  de votre primitivité et de votre désir de vengeance

J’AI HONTE POUR VOUS de votre manque de réflexion et de discernement.

VOUS NE VALEZ PAS MIEUX QUE CET INDIVIDU QUI VIENT D ETRE CONDAMNE POUR L ACTE ODIEUX  QU’ IL A COMMIS CAR VOUS LUI RESSEMBLEZ .

Yaël

 

Dans les yeux d’un ange

0000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000013627115_1088084861278303_3566119509100121754_n

 » A la naissance, on monte dans le train et on rencontre nos parents. Et on croit qu’ils voyageront toujours avec nous.
Pourtant, à une station, nos parents descendront du train, nous laissant seuls continuer le voyage…
Au fur et à mesure que le temps passe, d’autres personnes montent dans le train. Et ils seront importants : notre fratrie, amis, enfants,
même l’amour de notre vie.
Beaucoup démissionneront (même parfois l’amour de notre vie) et laisseront un vide plus ou moins grand.
D’autres seront si discrets qu’on ne réalisera pas qu’ils ont quitté leurs sièges ou sont toujours dans le train .
Ce voyage en train sera plein de joies, de peines, d’attentes, de bonjours, d’au-revoirs et d’adieux.
Le succès est d’avoir de bonnes relations avec tous les passagers pourvu qu’on donne le meilleur de nous-mêmes.
On ne sait pas à quelle station nous descendrons.
Donc vivons, aimons…Soyons la meilleure version de qui nous sommes.
Il est important de le faire, car lorsque nous descendrons du train, nous devrions ne laisser que des beaux souvenirs à ceux qui continuent leur voyage…
Soyons heureux avec ce que nous avons et remercions de ce voyage fantastique.
Aussi, merci d’être un des passagers de mon train.
Et si je dois descendre à la prochaine station, je suis contente d’avoir fait un bout de chemin avec toi.  »
(Librement adapté d’un texte de Marjorie Noël)

(trouvé sur FB)