Texte et image de Giorgio Faletti

 

00000000000000000000000000000000000000000000000000000000021232069_1756243804405552_7841739866468002398_n

 

 » Il porte depuis des années son visage collé à la tête et son ombre cousue aux pieds et n’a pas encore réussi à comprendre laquelle des deux pèse le plus. Parfois, il ressent l’impulsion irrésistible de les arracher et les accrocher à un clou et rester là, assis à terre, comme un pantin auquel une main pitoyable a coupé les fils. »
(Giorgio Faletti)

(Paradigma d’Arte)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s