La caséine, protéine amie du cancer.

 

Fermer

L’image contient peut-être : une personne ou plus

Végétariens (Produits laitiers ;fromages laits,yaourts)
« Quelle est la protéine qui s’est révélée être de manière constante un stimulant fort et durable du cancer ? La caséine, qui constitue 87 % des protéines contenues dans le lait,….
——————————————————————————————–

« Pendant plus de quarante ans, le Professeur Dr. T.Colin Campbell a été un chercheur en nutrition de premier plan et des plus reconnus au niveau mondial. Ce professeur émérite à l’Université Cornell a rédigé plus de 300 études. Son œuvre maitresse « The China project » (Le Rapport Campbell) est l’étude la plus vaste au sujet de la santé et de l’alimentation jamais réalisée. Elle a été financée par de l’argent public pour la recherche des gouvernements des Etats-Unis et de la Chine.
Voici quelques citations du livre « China Study » du Professeur Dr . T. Colin Campbell :

« Les personnes qui ont consommé une nourriture principalement d’origine animale on souffert le plus de maladies chroniques. Même des quantités relativement faibles d’aliments d’origine animale étaient associées à des effets défavorables. Les personnes qui ont consommé les plus grandes quantités de nourriture d’origine végétale étaient en meilleure santé et avaient tendance à ne pas développer de maladies chroniques ».

« Quelle est la protéine qui s’est révélée être de manière constante un stimulant fort et durable du cancer ? La caséine, qui constitue 87 % des protéines contenues dans le lait, favorise la croissance du cancer à tous ses stades. Quelles sortes de protéines se sont révélées inactives quant au développement du cancer, même en administrant des doses élevées ? Ces protéines inoffensives étaient d’origine végétales, par exemple celles issues du blé ou du soja ».

« Les nutriments contenus dans des aliments d’origine animale ont augmenté la croissance des tumeurs, tandis que les nutriments d’origine végétale ont réduit le développement des tumeurs ».
« Il est important d’observer qu’il existe une relation étroite entre une alimentation riche en protéines animales ainsi qu’en graisses et les hormones sexuelles et une puberté précoce,deux facteurs liés à un risque plus élevé de cancer du sein. Ceci met en évidence le fait que nous ne devrions pas laisser nos enfants consommer une nourriture riche en nutrimentsd’origine animale ».
« Dans l’étude « China Study », la consommation de protéines animales était associée de façon convaincante à la fréquence des cancers dans les familles ».
« Les personnes qui consomment en majorité des protéines animales souffrent le plus fréquemment de maladies cardiaques, de cancers et de diabète ».
« Ces résultats (…) montrent que, à l’aide d’un régime alimentaire sain, les maladies cardiaques,le diabète et l’obésité peuvent être réversibles, c›est-à-dire que l’on peut les faire régresser.
D’autres recherches montrent que différents cancers, des maladies auto-immunes, l’état des os et des reins, la vision et les problèmes cérébraux dus à l’âge (comme les perturbations cognitives et la maladie d’Altzheimer) sont influencés de manière significative par l’alimentation. Le plus important est le fait que le mode d’alimentation susceptible de faire régresser ou d’empêcher ces maladies, était constitué des mêmes aliments de grande valeur d’origine végétale que ceux qui se sont révélés favorables à la santé de façon optimale aussi bien dans mes recherches expérimentales que dans l’étude « China Study ». Les résultats étaient concordants » .
« La compilation des preuves scientifiques actuelles, établies par des chercheurs du monde entier, montrent que le même mode d’alimentation qui est bon pour la prévention du cancer est
tout aussi bon pour la prévention des maladies cardiaques ainsi que l’obésité, le diabète, la cataracte, la dégénérescence maculaire, Altzheimer, les troubles cognitifs, les scléroses multiples,
l’ostéoporose et autres maladies. Au-delà de ce fait, cette alimentation peut être utile à chacun,indépendamment de ses prédispositions génétiques ou de sa disposition personnelle. Toutes ces maladies, et d’autres encore, ont pour origine la même cause : un mode d’alimentation –en grande partie toxique- et un mode de vie malsains qui font apparaître un excédent de facteurs favorisant la maladie et un manque de facteurs favorisant la santé ; en d’autres termes :
l’alimentation occidentale. A l’opposé, il y a un mode d’alimentation qui contrecarre toutes ces maladies : une alimentation basée sur des aliments de grande valeur d’origine végétale ».
« En un mot, il est question ici des innombrables bénéfices pour la santé des aliments d’origine végétale et des risques pour la santé, largement ignorés, des aliments d’origine animale qui
contiennent tous de la viande, des produits laitiers et des œufs ».
« J’en suis arrivé à reconnaître que quelques-uns de nos comportements conventionnels hautement valorisés étaient faux et que la véritable santé a été en grande partie dissimulée. Ce qui est le plus regrettable c’est que le public, qui ne se doute de rien, a payé le prix fort ».
« Je veux écarter toute information qui génèrerait de la confusion, faire en sorte que la question de la santé soit à nouveau simple et ce faisant étayer mes affirmations par des preuves scientifiques qui résultent de travaux de recherche, menés par des professionnels ».
« Une des découvertes de la science de la nutrition qui me réjouit le plus est que parvenir à une bonne alimentation et à une bonne santé est une chose simple. Sur le plan biologique, la relation entre la nourriture et la santé est très complexe, mais le message est simple malgré tout. Les recommandations issues de toutes les études importantes sont si simples que je peux les résumer en une seule phrase : mangez des aliments complets d’origine végétale et diminuez le plus possible la consommation d’aliments raffinés (donc transformés) enrichis de sels et de graisses ».

« Peu importe que les scientifiques, les médecins et les décideurs politiques croient que l’opinion publique va changer quelque chose ou pas, tout un chacun doit prendre conscience du fait qu’une alimentation, basée sur des aliments complets d’origine végétale, est de loin le mode d’alimentation le plus sain ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s