les p’tits souvenirs du dimanche soir

Comme chaque semaine, voilà les questions du dimanche soir. Je serai très heureuse de lire vos réponses dans les commentaires ou sur vos blogs (donnez le lien vers vos blogs dans mes commentaires sinon je risque de ne jamais trouver vos réponses)!

 

CVT_Rendez-vous-au-cupcake-cafe_5080

  • Allez-vous régulièrement à un certain café ou restaurant? Si oui, depuis combien de temps et pourquoi ?

 Depuis des années, mon plus grand plaisir est de rester chez moi, sans faire quoi que ce soit d’obligatoire, mais même avant, quand je n’étais pas sauvage, je n’ai aucun souvenir d’un endroit attitré,si je rencontrais des copines, nous nous installions près de notre lieu de rendez- vous car l’important était d’être ensemble, peu importait l’endroit.

 

76505093

 

  • Comment avez-vous fêté votre dernier “important” anniversaire (20, 30, 40, 50, 60…)?

 

Pour mes 60 ans, mes jeunes voisines avaient décidé de fêter ça  dignement. J’arrive à l’heure indiquée, des ballons de toutes les couleurs accrochés un peu partout et des amuse-gueules à n’en plus finir. On goûte, on papote et on finit par me proposer de me fabriquer un souvenir que je n’oublierai jamais et comme on n’a pas tous les jours 60 ans, j’accepte :

On m’offre de fumer une cigarette, fabrication maison et je m’exécute. Au début il ne se passe rien et je me dis que ce n’est pas bien méchant, un petit joint, jusqu’au moment où j’ai commencé à me rendre compte que je ne comprenais plus très bien de quoi on parlait. Je voyais mes deux copines papoter sans savoir de quoi il était question, je voulais me mêler à la conversation mais j’en étais incapable, j’avais l’impression d’être coupée en deux, la tête d’un côté, le reste de l’autre. Après un passage rapide aux toilettes pour restituer ce que j’avais ingurgité, une grande fatigue s’est emparée de moi et je me suis endormie.

C’est vrai qu’il s’agissait d’un événement que je n’ai pas oublié mais j’aurais préféré un autre souvenir (quoi que …..)

téléchargement

 

  • Est-ce que vous êtes fan d’une certain équipe sportive?

 

Mon D-ieu ! c’est quoi ce mot ? jamais entendu parler

2612661

  • Etes-vous différent ou un peu le/la même que quand vous étiez adolescents?

 

Je suis devenue quelqu’un de complètement différent de ce que j’étais au départ, il faut dire que la pâte dont j’étais faite était malléable à souhait et les événements traversés se sont chargés de me modeler à leur image.

J’ai eu beaucoup de chance car n’ayant au départ aucun contrôle ni connaissance de la conduite à tenir face aux situations vécues, j’aurais pu très mal tourner et j’ai toujours pensé que c’est ma naïveté qui a été  ma bonne étoile et qui m’a sauvée car marchant très souvent à côté de la plaque, je ne voyais pas non plus le danger que j’évitais à mon insu .

 

bien sûr, je subissais les conséquences de mon inconscience et c’est le refus des « punitions » qui m’étaient infligées qui m’a permis enfin, de me poser la question : POURQUOI ? mon cerveau a donc  fait le chemin inverse afin de répondre à cette question  ce qui m’a permis, après bien des errements, de comprendre que ce qui m’arrivait était la conséquence de mes pensées et de mes actes erronés.

Ceci est pour moi la preuve qu’au  départ, on reçoit une vie qui ne contient que notre potentiel et que c’est avec celui-ci que nous devons la construire afin d’en faire quelque chose (ce quelque chose pour lequel nous sommes venus sur terre)

l-alcool-boit-dans-une-bouteille-avec-différents-labels-de-vintage-rhum-absent-réaliste-bière-whiskey-vin-tequila-liqueur-122700968

 

  • Quelle est votre boisson favorite?

J’aime beaucoup boire toutes sortes de liquides : eau glacée, bière, boisson pétillante, et en ce qui concerne les alcools : apéritifs, champagne, gin fizz, liqueur, mais tous ces alcools, je n’en bois plus depuis longtemps, j’en garde seulement le souvenir (et je m’en lèche les babines).

image (1)

 

 

  • Pour quoi/qui vous faites-vous souvent du souci?

 

  • Avec le temps, j’ai appris à relativiser et surtout à ne pas confondre culpabilité et responsabilité. -Depuis des années, je ne me mets plus en colère et si quelque chose (ou quelqu’un)  me déplait, je zappe. Je vais toujours à l’essentiel :-1)  j’ai suffisamment d’argent pour faire face à mes obligations,-2)  j’aime la vie que j’ai avec ce qu’elle contient, -3) je vis bien la solitude dans laquelle je suis, estimant qu’elle est de beaucoup préférable aux nombreux compromis à faire lorsque l’on est « entouré » car je sais que dans les moments difficiles, on est toujours seul même si on est bien entouré,-4) je n’ai de compte à rendre à personne sur ma façon de vivre, de me nourrir, sur mes priorités, sur mes choix de vie – 5) et enfin dernière amélioration constatée ; je juge de moins en moins mes semblables estimant que s’ils se trompent ils en paieront les conséquence et pas moi.(comme on fait son lit on se couche).

 

La coupable n’a toujours pas changé de lien :  https://cestpasmoijeljure.com/2018/11/11/les-ptits-souvenirs-du-dimanche-soir-10/

4 réflexions sur “les p’tits souvenirs du dimanche soir

      • Désolée je réponds tardivement, WP ne m’informe plus de tes réponses à mes commentaires grrr…je suis obligée de repasser par ton blog directement (ce qui est toujours un plaisir ceci-dit 🤗😙)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s