Archive | mai 2019

L’intelligence animale es-elle prise en compte par le droit ?

 

00000000000000000000000000000000000000000000000000Les-secrets-de-l-intelligence-animale

 

L’intelligence animale est-elle prise en compte par le droit ?

Publicités

les p’tits souvenirs du dimanche soir

800-large

Comme chaque semaine, voilà les questions du dimanche soir. Je serai heureuse de lire vos réponses dans les commentaires ou sur vos blogs (donnez-moi le lien vers vos blogs dans mes commentaires)!

000000000000000000000000000000000000000000000002016-07-DESSIN-Vousnousils-encre-03-300x212

  • Quels sont vos projets pour cet été?

 

Chez les retraités de mon espèce, (peut-être en voie de disparition), au même titre qu’il n’y a  pas de programme journalier, les vacances sont permanentes car libérée de toute contrainte, je vis au jour le jour et au gré de mes fantaisies. Etant une casanière indécrottable, le plus bel endroit sur terre, c’est mon petit nid que je ne me lasse pas de visiter.  

 00000000000000000000000000000000000000000000000000ob_d1441f_11911595-l-homme-de-bande-dessinee-et

  • Quelle est l’une des choses (réalisables) que vous voulez encore accomplir, dans votre vie?

 

J’ai la grande chance d’avoir réalisé ma vie en incluant deux choses qui n’étaient pas prévues au programme :1)  ma conversion au judaïsme,2) être végane mais ces deux « ajouts » proviennent de la même source : choisir mon camp, sortir de la responsabilité collective, me battre contre l’injustice envers plus faible que moi.

Que me reste-t-il à faire ? Je n’en sais rien mais si un jour je dois encore modifier mon itinéraire, je le saurai car la petite voix qui me conseille depuis toujours  m’enverra un message clair et précis. Et je le ferai car je lui ai toujours obéi.

 

00000000000000000000000000000000000056828243_445251896050407_1314591642061061250_n

  • Qu’est-ce que vous avez fait comme (petite ou grosse) connerie, dans votre vie, que vous regrettez encore aujourd’hui?

 

J’ai passé une partie de ma vie à faire des bêtises, une autre à les regretter jusqu’au jour où j’ai compris qu’il était préférable de les assumer. En fait qu’est-ce que c’est, commettre une erreur si ce n’est agir sans réfléchir ou encore, le plus souvent parce qu’on ne sait pas, donc se tromper et c’ est une façon d’apprendre si bien sûr, on  tire les leçons de nos erreurs.

Et si ce sont mes erreurs qui m’ont conduite là où je suis à présent alors je dis : merci aux plus grosses comme au plus petites de m’avoir amenée là où je suis……………si bien.

 

00000000000000000000000000000000000000000000femme-depart-valise-abandon-enfants

  • Quel est un très bon souvenir que vous avez de vos enfants, quand ils étaient encore petits?

 

Avec mes enfants, j’ai tout raté. Commençons par la fin : nous ne sommes plus en contact depuis plus de 10 ans et si vous me le demandiez, je serais bien incapable de vous expliquer comment cela est arrivé. Mais ce dont je suis sure c’est que la rupture est consécutive à une séries de « non-dits » de leur part  et d’une trop grande franchise de la mienne.

Ayant souffert d’un immense silence qui a entouré toute mon enfance, je m’étais promis de donner à mes enfants ce que je n’avais pas eu et qui m’avait tant manqué à savoir : le dialogue ; répondre à leurs questions, même mal exprimées, ressentir, si possible avant eux leurs besoins et les satisfaire. Là encore, une leçon comprise bien tard : « on donne à ses enfants ce que l’on n’a pas eu mais c’est ce que nous ne leur donnerons pas qui leur manquera (cercle vicieux) et la vie a fait le reste.

Mais quand même mes plus beaux souvenirs ce sont deux frimousses à croquer, un amour très fort pour eux, une envie de les rendre heureux, et si possible d’en faire des hommes accomplis.

 

Il y a parfois loin des rêves à la réalité.

 

00000000000000000000000000000000000000000images (4)

 

  • Que pensez-vous d’internet?

 

Je n’en pense que du bien car « Internet est ce que l’on en fait » Pour une autodidacte comme moi, c’est une encyclopédie puisqu’on y trouve tout ce que l’on cherche, le popotin délicatement posé sur une chaise confortable, on y fait des rencontres surprenantes parfois, intéressantes souvent, et la cerise sur le gâteau est que d’un simple « clic » on y déloge un intrus sans avoir à se lancer dans de grandes explications. Les images sont souvent très belles,  les inconnus nous offrent une panoplie de talents, des vidéos de voyages lointains, la beauté de nos vieux villages, des scènes touchantes de la vie des animaux, des recettes de cuisine, des remèdes de grands-même souvent très utiles.et de l’humour à n’en plus finir.

Oui vraiment pour moi c’est une chance de m’y être intéressée avant qu’il ne soit trop tard.

 

 0000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000téléchargement (1)

  • Qu’est-ce que vous aimez boire, sur votre balcon/terrasse/jardin/resto préféré/plage les soirs d’été?

 

On dit que les personnes âgées ont tendance à oublier de boire, alors en ce qui me concerne, c’est tout le contraire car j’ingurgite au moins trois litres de liquide par jour mais je vous rassure, à part un « nescafé » le matin, tout le reste c’est de l’eau avec parfois une larmichette de sirop diététique.

 

Quand j’étais une jeune femme pétillante de vie j’aimais bien : un petit apéritif (martini, gin fize, Guignolet kirsh) à table un bon vin rouge avec le fromage, et si par le plus grand des bonheurs on me proposait pour finir la soirée une petite liqueur,  il ne m’est jamais arrivé de refuser.

 

https://cestpasmoijeljure.com/2019/05/26/les-ptits-souvenirs-du-dimanche-soir-38/

JE CROIS AU MASCULIN SACRÉ

JE CROIS AU MASCULIN SACRÉ

Je crois aux hommes sensibles et aimables.

Je crois aux hommes qui se guérissent et qui aident les autres à guérir.

Je crois aux hommes mystiques qui se connaissent eux-mêmes.

Je crois à ces hommes endormis et malades qui veulent voir la lumière et qui parviennent parfois à la voir.

Je crois aux hommes dont l’ambition la plus haute est la simple félicité.

Je crois aux hommes qui cherchent avec tempérance la paix à l’intérieur.

Je crois aux hommes qui se rebellent face au système, parce qu’ils savent qu’il n’a jamais été sain.

Je crois aux hommes poètes, mages, écrivains, sages, enseignants, musiciens et artistes.

Je crois aux hommes conscients qui savent qu’ils ont perdu autant avec le patriarcat que les femmes.

Je crois aux hommes qui aiment danser et chanter et qui font de la vie une fête.

Je crois aux hommes qui aiment leur enfant intérieur blessé, qui l’écoutent et l’enlacent.

Je crois aux hommes qui refusent d’être esclaves de leur propre blessure et qui malgré la douleur la nettoient et la guérissent patiemment, avec amour et courage.

Je crois aux hommes qui viennent des étoiles et qui se souviennent de la puissance de leurs ailes, du pouvoir de ses mains et du pouvoir de son coeur.

Je crois aux hommes qui connaissent leur intuition et l’utilisent comme leur boussole.

Je crois aux hommes libres qui partagent leur liberté parce qu’ils ne connaissent pas d’autre façon de vivre.

Je crois aux hommes protecteurs de l’énergie féminine, qui savent lire le regard de leur bien-aimée et qui ne veulent pas la changer mais simplement l’accompagner amoureusement sur son chemin.

Je crois aux hommes complets qui n’ont pas besoin de quoi que ce soit parce qu’ils savent qu’ils sont tout.

Je crois aux hommes à l’esprit du feu, qui coulent comme l’eau quand ils parcourent la terre féminine et qui caressent comme le vent quand ils aiment sans hâte.

Je crois aux hommes qui, à travers d’autres yeux, se voient eux-mêmes et c’est pour ça qu’ils aiment et respectent toute créature qui existe sur terre.

Je crois aux hommes parfaitement imparfaits, parce que c’est dans cette imperfection que réside leur beauté.

Je crois aux hommes sensibles qui savent recevoir et donner de l’amour en équilibre, qui écoutent et parlent aussi, ceux qui vivent et qui laissent vivre.

Je crois aux hommes qui vivent la sexualité comme un acte sacré, parce qu’ils savent que c’est un don merveilleux d’où ils peuvent créer l’alchimie la plus pure et inimaginable.

Je crois aux hommes qui ont des sentiments clairs, qui sont accessibles et qui sont présents en eux-mêmes et pour les autres.

Je crois aux hommes qui marchent pieds nus et avec peu de bagages.

Je crois aux hommes tendres et sauvages en même temps, qui n’ont pas encore été domestiqués.

Je crois aux hommes mages qui embellissent tout sur leur passage, dont leur vie est un art et qu’ils charment avec leurs dons.

Je crois au masculin sacré et à toute la divinité que tu as toujours porté.

Je crois en toi….Frère. Je crois en moi.

NATALIE EIDI

Béa 💫
Coach des Stellaires

ACROSTICHE : INSTANTANEE

00000000000000000000000000000000000000000000000000000000000images (4)

 

Il était une fois

Non loin de la plage,

Six beaux galets

Taquinés  par les vagues,

Alignés du plus grand au plus petit,

Nonchalamment au soleil de midi.

Tout à coup des  orteils plein de sable

Arrivèrent sur eux, qui  pauvres misérables

N’eurent que  le temps de fermer les yeux

Enfouis profond dans le sable rugueux

Etouffant de rage de n’avoir pu dire adieu

http://leblogdelenaig.over-blog.com/2019/05/annonces-pour-jeu-des-acrostiches-et-pour-les-haikus-du-vendredi.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail

Un sauvetage magnifique

En 2006, à la suite d’un violent orage, plus de 200 chevaux se sont retrouvés coincés sur une petite bande de terre aux Pays-Bas.

16 parmi eux sont décédés de faiblesse, de fatigue…Les autres sont restés bloqués pendant 3 jours sur cet ilôt.

Des sauveteurs venaient en bateaux leur donner à manger et à boire.
Au bout de 3 jours, l’eau a diminué enfin et, au péril de leur vie, 7 jeunes femmes se sont lancées dans le  sauvetage de ces pauvres équidés parmi lesquels, il y avait des poulains.Le message dit: que Dieu bénisse ces sauveteurs…

Musique :

Vangelis – Conquest of paradise