SAVOIR SE TAIRE, POUVOIR LE FAIRE.

00000000000000000000000000000000000000000000000000000000041755292_2136973609648281_6821276572859760640_n

Voici bien longtemps que je ne dis plus ce que je pense des agissements de mes connaissances :

-rien à dire ? ça, ce n’est pas moi
-ne sais pas comment le dire ? ce n’est pas moi non plus.

Mes semblables ont pris l’habitude, lorsque je dis ce que je pense, de m’expliquer que je n’ai pas raison donc, j’en déduis qu’eux ont la science infuse et que ce qu’ils disent est « parole d’évangile ».

Bien sûr que la grande différence entre nous est souvent l’écart d’âge car parfois au moins deux générations nous séparent alors nos points de repère ne sont pas les mêmes.

Maintenant tout va vite, il faut courir, après quoi ? après tout ! pas le temps d’apprécier un moment d’émotion, un instant de rire, on court après un boulot, l’autobus, un homme, l’argent, on cherche les sensations dans un ou plusieurs verres d’alcool, quelques drogues (douces, il parait que cela existe) on croit aimer ou on fait semblant, on trompe aussi pour se prouver que l’on existe et que l’on est libre de son corps que l’on met à toutes les sauces sans aucun respect de soi, on maltraite l’orthographe, on déforme le sens des mots mais cela non plus n’a pas d’importance car c’est bien connu, on ne peut pas faire vite et bien.

Quand je me promène sur des sites (blogs, facebook, concours et autres) je ne vois qu’une chose : la colère, très souvent la grossièreté, des accusations, un besoin de hurler par phrases interposées ; on en veut à la terre entière : aux gouvernements, aux patrons, aux voisins, aux hommes, à la famille, au manque de chance, c’est alors que les conseils fusent de toutes parts, venant de gens qui bien souvent pensent avoir réponse à tout et surtout être un exemple. Ainsi, le dialogue qui voulait s’installer fait place à une cacophonie de réponses et invectives adressées à ceux qui ont eu le malheur de ne pas répondre ce que l’on attendait d’eux ou qui l’ont fait en employant des tournures de phrases qui prêtes à confusion car ce que tout le monde oublie, c’est que la tonalité d’un écrit est donnée par celui qui lit et non par celui qui écrit et quand en plus la ponctualité est défaillante, c’est la porte ouverte à l’incompréhension la plus totale.

A vous les donneurs de conseils n’oubliez jamais que :

-vous avez eu une vie différente de celle de la personne à qui vous vous adressez,
– votre structure et votre caractère sont différents des siens,
– vos réactions aux événements vécus varient en fonction de vos personnalités respectives et de votre vécu différent du leur.

-VOUS N’ETES PAS ELLE ET ELLE N’EST PAS VOUS ! donc, ce qui est bon pour l’un ne l’est pas forcément pour l’autre.

SI VOUS VOULEZ AIDER UNE PERSONNE EN DETRESSE –

-Ecoutez- la sans l’interrompre,
– prodiguez- lui des paroles d’apaisement,
-proposez -lui votre aide si vous pensez pouvoir lui être utile
-demandez- lui comment vous pourriez l’aider ?
-et gardez pour vous vos réflexions même si elles vous brûlent les lèvres.

ET SURTOUT, SURTOUT, ABSTENEZ-VOUS DE LUI DONNER DES CONSEILS SUR CE QU ELLE AURAIT DU FAIRE, SUR CE QU ELLE AURAIT DU EVITER DE FAIRE, CE QUE VOUS AURIEZ FAIT A SA PLACE (vous n’y êtes pas) .

.Yael Avraham

Publicités

2 réflexions sur “SAVOIR SE TAIRE, POUVOIR LE FAIRE.

  1. Très bien dit. Je te rejoins complètement. Je crois que je suis un peu ermite justement à cause de cette tendance de plein de gens à conseiller, donner leur avis, plutôt que d’écouter réellement. Les gens jugent sans s’en rendre compte, c’est très égocentré. Je fuis çà de plus en plus…

  2. surtout qu’avec les réseaux sociaux, beaucoup s’en donnent à coeur joie et se défoulent mais si on pouvait entrer quelques instants dans leur intimité, on verrait alors que les conseilleurs ne sont vraiment pas les payeurs.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s