Archives

La pensée du jour : les conflits

spîritualité14963159_1033733033403570_3230577196910030391_n
les Conflits n’ont souvent pour origine qu’un événement anodin

« Combien de tragédies sont provoquées par des gens qui, tout en disant qu’ils veulent le bien, sont incapables de réagir raisonnablement devant une petite vexation, une injustice sans gravité ! Ils veulent le bien, mais à la moindre occasion, ils déclenchent des affrontements interminables.
La plupart des conflits n’ont ainsi pour origine que des incidents minuscules auxquels, au lieu de les minimiser comme on aurait pu le faire, on a donné une importance démesurée, et qui ont fini par dégénérer. Tout le monde le sait, mais qui en tire des leçons pour l’avenir ? Est-ce qu’on se demande : « Voyons, si j’adopte telle attitude, si je prends telle décision, est-ce que je vais contribuer à améliorer les choses ou bien à les compliquer davantage ? » C’est à se demander si les humains veulent véritablement le bien. Malgré leurs affirmations, ce n’est pas tellement sûr. S’ils le voulaient, ils parviendraient à le réaliser. Et en tout cas, il leur serait plus facile d’éteindre un feu dès le début, que de maîtriser ensuite un grand incendie quand leur intransigeance et leur mauvaise volonté l’ont laissé se propager. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Behaalotekha

 

00000000000000000000000000000000000000000000000000000aaa4dce1fd0622216d754f6c0bf0966b

Un questionnement plein de foi

La foi ne nous apprend rien. C’est en interrogeant, en contestant, en réexaminant tout ce en quoi on a cru que l’on apprend.

Et pourtant, tout cela est une question de foi : la foi qu’il y a une vérité à trouver.

Voilà donc un nouveau paradoxe : pour avoir un authentique questionnement, il nous faut avoir la foi.

Tzvi Freeman
Au nom de l’équipe éditoriale de Chabad.org

logo chabad téléchargement

Que signifient les gestes des mains dans les icônes ?

0000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000hero-dieses-dreamstime1

Une tradition rhétorique, issue de la Grèce et de la Rome antique, perdure dans l’iconographie chrétienne.

Peut-être vous êtes vous déjà demandé, en observant des icônes, ce que signifiaient les gestes du Christ ou des saints représentés ? Chaque geste a une signification particulière et il est difficile de les comprendre au premier coup d’œil car ils sont, généralement, accompagnés d’une inscription en grec. Il existait, en Grèce et dans la Rome antique, un code assez complexe des gestes de la main. Ce code était utilisé par les orateurs lorsqu’ils effectuaient des discours à l’agora ou au sénat, mais également dans la sphère privée ou dans l’enseignement. À l’époque, tout le monde, ou presque, connaissait la signification de ces gestes qui accompagnaient les discours. Voici donc un petit guide pour nous aider à les déchiffrer.

La suite ci-dessous :

https://fr.aleteia.org/2017/06/06/que-signifient-les-gestes-des-mains-dans-les-icones/?utm_campaign=NL_fr&utm_source=daily_newsletter&utm_medium=mail&utm_content=NL_fr

Je suis croyante

spiritualité13342883_292533601085217_5418292545166346533_n

Je suis croyante et cela m’apporte tellement de choses, aussi bien au quotidien que dans les moments de doute, que j’aimerais en faire profiter toute personne qui passe sur mon chemin.

Beaucoup qui étaient croyants ou encore qui ne l’étaient pas mais se demandaient s’ils ne devraient pas l’être, décident, en regardant ce qui se passe dans notre monde, que c’est dans la religion que l’on trouve l’incitation au meurtre et à toutes les horreurs qui nous entourent. Et de ce fait, préfèrent être athées voire même haïr D-ieu et ce qu’Il représente.

Mais ce qu’ils voient, ce n’est pas la religion ; se sont des gens qui la pratiquent, certains à grands cris et qui la déforment à leur profit.

Je souhaite que personne ne passe à côté de quelque chose de très beau mais aussi de très enrichissant qui permet de comprendre ce qu’est la vie que nous avons reçue et ce que nous devons en faire. Et pour cela, c’est très simple : Avoir l’esprit ouvert, se documenter seul ou  se renseigner auprès de personnes de confiance, ouvrir son cœur à une meilleure connaissance de ce que sont les « écritures » et seulement après, décider d’y adhérer ou pas.

Ceux qui disent : je ne crois pas, doivent alors s’expliquer pourquoi et ensuite analyser leurs réponses

Ceux qui disent : je crois, n’auront plus besoin de répondre à cette question car la foi en quelque chose de divin et par conséquent de beau et de pur, donne la certitude d’être sur le bon chemin. Cela ne veut pas dire qu’ils n’auront pas de problèmes à résoudre ou de durs moments à traverser, cela veut simplement dire  qu’ils accepteront ces épreuves sans maudire ciel et terre et que leur esprit étant libéré de toute colère ou peur, il  leur indiquera le moyen de trouver en eux la réponse à leur question, compte tenu du fait qu’ils seront alors l’acteur de leur décision et non victime d’une situation qu’ils  ne dominent pas.

D-ieu est il bon ou mauvais ?

?00000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000soulconnection3

Un professeur universitaire défia ses élèves avec cette question: « Est-ce que Dieu a créé tout ce qui existe?». Un étudiant répondit bravement: – Oui, Il l’a fait!
Le professeur dit: «Dieu a tout créé?». – Oui, Monsieur, répliqua l’étudiant. Le professeur répondit: « Si Dieu a tout créé, Il a donc aussi créé le mal puisque le mal existe et selon le principe de nos travaux qui définissent ce que nous sommes, alors Dieu est mauvais ».

L’étudiant fut silencieux devant une telle réponse. Le professeur était tout à fait heureux de lui-même et il se vantait devant les étudiants d’avoir su prouver encore une fois que la foi en un dieu était un mythe.

Un autre étudiant leva sa main et dit: «Puis-je vous poser une question professeur?».- Bien sûr, répondit le professeur. L’étudiant répliqua, «Professeur, le froid existe-t-il?». – Quel genre de question est-ce cela? Bien sûr qu’il existe. Vous n’avez jamais eu froid? dit le professeur.
Le jeune homme dit, «En fait monsieur, le froid n’existe pas. Selon la loi de physique, ce que nous considérons être le froid est en réalité l’absence de chaleur. Tout individu ou tout objet possède ou transmet de l’énergie. La chaleur est produite par un corps ou par une matière
qui transmet de l’énergie. Le zéro absolu (-460°F) est l’absence totale de chaleur; toute la matière devient inerte et incapable de réagir à cette température. Le froid n’existe pas. Nous avons créé ce mot pour décrire ce que nous ressentons si nous n’avons aucune chaleur.»

L’étudiant continua. «Professeur, l’obscurité existe-t-elle?». Le professeur répondit: – Bien sûr qu’elle existe! L’étudiant: «Vous avez encore tort Monsieur, l’obscurité n’existe pas non plus.
L’obscurité est en réalité l’absence de lumière. Nous pouvons étudier la lumière, mais pas l’obscurité. En fait, nous pouvons utiliser le prisme de Newton pour fragmenter la lumière blanche en plusieurs couleurs et étudier les diverses longueurs d’onde de chaque couleur.
Vous ne pouvez pas mesurer l’obscurité. Un simple rayon de lumière peut faire irruption dans un monde d’obscurité et l’illuminer. Comment pouvez-vous savoir l’espace qu’occupe l’obscurité? Vous mesurez la quantité de lumière présente. N’est-ce pas vrai? L’obscurité est un terme utilisé par l’homme pour décrire ce qui arrive quand il n’y a pas de lumière».

Finalement, le jeune homme demanda au professeur, «Monsieur, le mal existe-t-il»? Maintenant incertain, le professeur répondit: – Bien sûr, comme je l’ai déjà dit. Nous le voyons chaque jour. C’est dans les exemples quotidiens de l’inhumanité de l’homme envers l’homme. C’est dans la multitude des crimes et des violences partout dans le monde. Ces manifestations ne sont rien d’autre que du mal!

L’étudiant répondit, « le Mal n’existe pas Monsieur, ou au moins il n’existe pas de lui-même. Le Mal est simplement l’absence de foi en Dieu. Il est comme l’obscurité et le froid, un mot que l’homme a créé pour décrire l’absence de foi en Dieu. Dieu n’a pas créé le mal. Le Mal n’est pas comme la foi, ou l’AMOUR qui existe tout comme la LUMIÈRE et la chaleur. Le Mal est le résultat de ce qui arrive quand l’homme n’a pas l’AMOUR de Dieu dans son coeur. Il est comme le froid qui vient quand il n’y a aucune chaleur ou l’obscurité qui vient quand il n’y a aucune LUMIÈRE. »

Le professeur s’assis, abasourdit d’une telle réponse. Le nom du jeune étudiant ?
Albert Einstein.

PARTAGEZ CETTE MAGNIFIQUE LEÇON !

Merci Mon D-ieu

000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000prire-daction-de-grce-6-728

Vous et les entités supérieures avez décidé que je naîtrais à cette époque  pour réaliser la vie que vous m’avez donnée et je vous en remercie,

Vous et les entités supérieures saviez que cette période serait  propice pour que je comprenne ce que vous attendiez de moi et j’ai fait de mon mieux.

Si je suis née infirme, dans une famille désunie, privée d’amour et de sentiments, c’était pour que je comprenne mieux  que  la douleur du corps, la solitude du cœur sont utiles pour apprécier les moments de répit et  de bonheur que j’ai reçus.

Comme tout être humain, j’ai fait beaucoup d’erreurs  mais je vous remercie de m’avoir aider à les identifier, à  les corriger et à  les transformer en autant d’expériences qui m’ont  permis avancer.

Toutes les épreuves que vous m’avez envoyées étaient utiles car c’est grâce à elles que j’ai pu arriver là où je suis aujourd’hui, ce troisième âge tant redouté de beaucoup et si beau quand il est le résultat d’une vie bien remplie.

Les temps que nous traversons sont troublés parce que beaucoup n’ont pas compris que nous en sommes en grande partie responsables. L’être humain aime beaucoup gémir et se plaindre sans jamais se demander quelle est sa part de responsabilités dans les événements qu’il traverse, préférant rejeter la faute sur autrui.

Si chacun de nous pensait un  peu plus souvent à vous remercier  de votre présence à nos côtés,

Si chacun de nous voyait dans les épreuves traversées soit, la conséquence de ses erreurs, soit une étape à franchir pour avancer vers plus de connaissance, de compréhension , chacun y gagnerait en sérénité. Yaël

0000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000sms-merci