Archives

Les trois passoires

 

 

Publicités

Merci la vie

0000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000Mauvais-eleve

Née dans un foyer modeste et fille unique, j’étais ce que l‘on appelle « une mauvaise élève »

C’est vrai qu’à l’époque, pour plaire aux enseignantes, il fallait apporter des fleurs ou des chocolats le lundi, ce que je ne faisais pas mais en plus, peut-être à cause de problèmes psychologiques, la grande bringue que j’étais ne plaisait pas beaucoup à ces dames les « maitresses »

00000000000000000000000000000000000000000000000000Historic-evolution-type-writers-14

J’ai quitté l’école à 15 ans et demi avec pour tout bagage, le certificat d’études et j’ai été propulsée dans le monde du travail en tant que « sténo-dactylo »

Dans un certain sens, c’est là que ma chance à commencé car les secrétaires avec qui je travaillais, conscientes de mon jeune âge, me prenaient sous leur protection et m’apprenaient le B.a.-ba de l’orthographe, de la grammaire et de la syntaxe sans réflexions désobligeantes.

000000000000000000000000000000000000000000000000000000salle-d-operation

Plus tard, j’ai eu de nombreuses opérations qui m’ont valu de longs séjours à l’hôpital et mes voisines de lits me prêtaient souvent le livre qu’elles venaient de terminer. C’est ainsi que j’ai pris goût à la lecture.

Ces opérations nécessitaient de la rééducation et là aussi j’ai passé des mois en centre. C’est là que j’ai eu un voisin de table, au restaurant, qui adorait les mots croisés et voulant me faire partager son plaisir, m’a initiée, m’offrant même des fascicules force « 1 » et m’apprenant comment s’y prendre pour pouvoir remplir une grille complètement.

Dans la vie, il y a deux façons de voir les choses : la bonne et la mauvaise, cette dernière consistant à se plaindre et gémir sur le sort qui nous est réservé et la première comprendre que c’est grâce à ces problèmes rencontrés qu’on a eu la chance de faire la connaissance de personnes intelligentes et suffisamment bonnes pour partager leur savoir et leurs passions.

Sad Prisoner Behind Bars

Des années après, Il y avait en face de chez moi une petite épicerie et j’ai sympathisé avec Renée, qui tenait la boutique. J’ai appris ensuite que son mari était en prison (un homme qui avait commis une mauvaise action mais qui était plus victime que coupable) et il m’est venu l’idée de correspondre avec lui pour faire entrer dans sa cellule un peu de lumière extérieure. (avec l’accord de son épouse bien sûr)

Pour être sûre de ne pas répéter deux fois la même chose, je faisais des doubles de chaque lettre que je lui envoyais et c’est ainsi que je me suis rendue compte que j’écrivais facilement et m’offrais en plus le luxe de lui mitonner des poèmes.

000000000000000000000000000000000000000000plaisir d'ecrire 2

Tout ceci pour vous dire que les problèmes que nous rencontrons tout au long de notre vie, qu’ils concernent la santé, le travail, l’argent, l’amour, sont très souvent là pour nous aider à réfléchir  ou encore à faire durant la période pénible que nous traversons quelque chose qui sera utile pour plus tard.

 

000000000000000000000000000000000000000000000000000000000007409174-11413738

Et si je suis si à cheval en ce qui concerne le français,  la façon de le parler et de l’écrire c’est tout simplement parce que ce que j’ai fait, n’importe qui  le peut, il suffit simplement de le vouloir.

00000000000000000000000000000000000000000000000000000008de20763

Le savez-vous ?

Dans un acte, que signifie l’expression «désignés par les apaiseurs» ?

Il s’agit d’une sorte de juges de paix destinés à apaiser les querelles, qui existaient à Lille et à Valenciennes. Ils étaient nommés à Lille par les curés des quatre plus anciennes paroisses, et à Valenciennes par le magistrat.

Mon petit clin d’œil de fin de semaine.

chat élégance 4dff2e994bb8c766558f964edd27487a

 

Comme vous, je lis avec tristesse les nouvelles concernant nos amis à quatre pattes.

Comme vous, j’enrage et je pleure devant tant de souffrances et  de méchanceté, d’égoïsme, de cruauté.

Parfois même, pendant un temps très court,  j’arrête de partager les articles les plus odieux.

animal élégance13445690_924465614330313_2280564223647349400_n

Mais il y a toujours quelque chose qui me dit ; continue de regarder, de t’imprégner, continue d’être le porte-parole des sans voix car si tu arrêtes, qui le fera ?

Et puis, comme il faut bien chercher un peu de réconfort, même quand on pense qu’il n’y en a nulle part, je me dis que nous sommes à une période charnière, les choses changent, les prises de conscience se font, bien sûr, pas aussi vite que nous le voudrions, mais elles sont là et nous y sommes pour quelque chose puisque nous en faisons partie.

Il nous faut comprendre que l’impossible ne nous est pas demandé car il n’est pas en notre pouvoir, par contre, l’abandon de nos valeurs nous est interdit car si tel était le cas, cela voudrait dire que nous n’étions pas sincères ou encore pas dignes de mener un tel combat et de le gagner.

 

animal élégance Rina Zeniuk 29598246_1814322505298971_7872635007292932096_n

Un jour…… j’en suis sure, les abattoirs et les élevages n’existeront plus, les soi-disant traditions auront disparu, les hommes seront devenus plus sages et ces changements pourront se faire parce que, au départ, des gens comme nous, de simples quidams, avaient compris, avant l’heure, que pour mériter le nom d’humain, il faut l’être dans le respect de toute vie, autre que la nôtre.

 

végé eau unnamed

Alors, on continue les  amis, pour nous, pour eux, pour notre belle planète Yaël

Je te souhaite assez

0000000000000000000000000000000000000000000003B1B9537-F611-412F-AD3B-5F5A7DE6D83C-2343-000005CA49265219-1

J’ai aimée alors je partage

SOURIEZ AVANT DE LIRE CE TEXTE ET SURTOUT FAITES EN SORTE DE L APPLIQUER LE MIEUX POSSIBLE PRENEZ LE TEMPS DE DIFFUSER DE L AMOUR DE L AMITIE DE LA VIE DE VOTRE TEMPS ET COMBIEN DE PERSONNES HEUREUSES VOUS FEREZ ALORS . CE TEMPS QUI S EN VA SANS NOUS DEMANDER DE COMPTES NI NOUS LAISSER UN RECU DE SON PASSAGE SACHANT QU IL VA REVENIR MAIS POUR EN DIMINUER JAMAIS POUR EN RAJOUTER ALORS AIMONS NOUS VIVANTS LE MONDE ACTUEL N EST PLUS UN MONDE MAIS UN CHAMP DE RUINES OU L ETRE HUMAIN EST DEVENU UN PANTIN UNE MARIONNETTE UN NUMERO POUR LES BESOINS DE TEL OU TEL SYSTEME ET RIEN D AUTRES ………….. YVES MEYE HAY KRIEF

Récemment, j’ai surpris un père et sa fille dans leurs derniers moments ensemble à l’aéroport.
On avait annoncé le départ.

Debout près de la porte de sécurité, ils se sont serrés
et le père a dit « Je t’aime et je te souhaite assez. »

La fille a répondu « Papa, notre vie ensemble a été plus qu’assez.
Ton amour a été tout ce dont j’avais besoin. Je te souhaite assez, aussi, papa. »

Ils se sont embrassés et la fille est partie.
Le père a marché vers la fenêtre où j’étais assise.
Je pouvais voir qu’il avait besoin et qu’il voulait pleurer.
J’ai essayé de ne pas m’imposer et respecter son intimité,
mais il m’a demandé « Vous est-il déjà arrivé de dire au revoir à quelqu’un
en sachant que vous ne vous reverriez jamais ? »

« Oui. » j’ai répondu.
« Me permettez-vous de vous demander pourquoi vous croyez que vous ne vous reverrez jamais ? ».

« Je suis vieux et elle vit si loin.
J’ai de gros défis devant moi et la réalité est
que son prochain voyage sera pour mon enterrement» a-t-il dit.

« Quand vous vous disiez au revoir, je vous ai entendu dire « Je te souhaite assez. »
Est-ce que je peux vous demander ce que cela signifie ? »

Il a commencé à sourire.
« C’est un souhait qui nous vient de plusieurs générations qui nous ont précédé.
Mes parents avaient l’habitude de le dire à chacun.»
Il a fait une pause un moment et regarda au plafond,
comme s’il essayait de se rappeler en détail, et il a souri encore plus.

« Quand nous disons « Je te souhaite assez »
nous souhaitons que l’autre personne ait une vie remplie de juste assez de bonnes choses pour les garder heureux. »
Alors, se tournant vers moi, il a partagé ce qui suit comme s’il récitait un texte mémorisé.

Je te souhaite assez de soleil pour maintenir ton attitude lumineuse peu importe que la journée soit grise et moche.

Je te souhaite assez de pluie pour apprécier le soleil encore plus.

Je te souhaite assez de bonheur pour maintenir ton esprit vivant et éternel.

Je te souhaite assez de douleur de sorte que même la plus petite des joies dans la vie puisse te sembler grande.

Je te souhaite assez de gain pour satisfaire tes besoins.

Je te souhaite assez de perte pour apprécier tout ce que tu possèdes.

Je te souhaite assez d’Au revoir pour te permettre de bien te rendre à l’Au revoir final.

Il a alors commencé à pleurer et il s’est éloigné…

On dit que ça prend une minute pour trouver une personne spéciale,
une heure pour l’apprécier, un jour pour l’aimer, mais que ça prend une vie entière pour l’oublier.