Qui sont les gitans (2ème partie)

00000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000hyvrykou

 

Un peuple respecté pour sa noblesse au moyen âge, aujourd’hui stigmatisé, qui sont donc ces hommes et ces femmes appelés de noms différents selon les pays et les époques ?

Si les Tziganes avaient un état, celui-ci serait, de par sa population, le 12ème au rang des 27 états de l’Union européenne.

Alors, essayons de découvrir la  belle légende de leur origine, leurs malheurs, leurs héros.

Parmi les multiples pistes de leur origine, on peut citer celle du poète persan de l’an Mil, Firdousi qui raconte une curieuse histoire dans l’épopée nationale du livre des rois.

« Le roi de Perse Bahram Djour (420-438) souhaitait développer le goût de la musique chez ses paysans. Il pria donc son voisin le roi du Sind, en inde du nord, de lui envoyer une troupe de musiciens réputés : les Loris. A ces derniers il remis un bœuf, un âne et du blé afin qu’ils s’installent dans les campagnes et développent leur art tout en cultivant la terre.

Mais les Loris ayant mangé le blé et le bœuf sans souci du lendemain le roi leur ordonna d’errer de par le monde en vivant de leur art. »

Les linguistes du XIXème siècles  ont reconnu à cette histoire un fond de vérité car ils ont découvert avec stupéfaction  une grande proximité entre  le romani des tziganes et le sanskrit à l’origine des langues de l’Inde du Nord

Dès lors, on convient que les tsiganes sont issus du Sind. Ayant émigré vers la Perse entre  le IVème et le IX ème siècle pour des raisons professionnelles (musiciens, mercenaires) ils se seraient regroupés  de façon homogène sous le nom de « rom » et se seraient ensuite dispersés  vers l’ouest, dans l’empire byzantin avant d’atteindre l’occident et même, la manche